Etxekoanderen baratza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Etxekoanderen baratza est le mot basque désignant le « jardin de la maîtresse de maison », des mots etxekoanderen (« de la maîtresse de maison ») et baratza (« jardin »). En Basse-Navarre, on distingue sous ce nom une parcelle de terre contigüe au mur de la maison. On y cultive des fleurs et rien d'autre. C'est là que l'on enterre, entre les tuiles, les cadavres des enfants de la maison morts sans avoir été baptisés.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Baratza signifie « jardin » en basque.

Note[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de genre (masculin, féminin) dans la langue basque et toutes les lettres se prononcent. Il n'y a donc pas d'association comme pour le français ou QUI se prononce KI.

Bibliographie[modifier | modifier le code]