Ettore Balestrero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balestrero.

Ettore Balestrero
Image illustrative de l’article Ettore Balestrero
Biographie
Naissance
Gênes
Ordination sacerdotale par le card. Camillo Ruini
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le card. Tarcisio Bertone
Nonce apostolique en République démocratique du Congo
Depuis le
Nonce apostolique en Colombie
Archevêque titulaire de Victoriana (it)
Depuis le

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ettore Balestrero est un prélat catholique italien, nonce apostolique à partie de 2013, en République démocratique du Congo depuis 2018.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Il est né à Gênes, en Ligurie, sur la côte italienne, le . Après des études de droit, il est entré au Collegio Capranica. Il a obtenu une licence en théologie et un doctorat en droit canonique[1].

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre par le cardinal-vicaire de Rome Camillo Ruini le et incardiné dans le diocèse de Rome[2]. C’est un élève de l’Académie pontificale ecclésiastique[3]. Entré dans le service diplomatique du Saint-Siège le , il fut d’abord au service de la nonciature en Corée et en Mongolie (1996-1998), puis de celle des Pays-Bas (jusqu’en 2001). Il travailla ensuite au sein de la Secrétairerie d'État. Le , Benoît XVI l’a promu au poste de sous-secrétaire pour les relations avec les États[1].

Nonce apostolique[modifier | modifier le code]

Le , il est nommé nonce apostolique en Colombie avec le titre d’archevêque titulaire de Victoriana (it)[4]. Il est consacré le suivant en la basilique Saint-Pierre, aux côtés de Michael Banach (en) et Brian Udaigwe par Tarcisio Bertone, le cardinal secrétaire d’État, assisté des cardinaux Marc Ouellet et Fernando Filoni, préfets respectivement de la congrégation pour les évêques et de la congrégation pour l'évangélisation des peuples[2],[5].


Le 6 juillet 2018, le pape le nomme en République démocratique du Congo[6] au moment où le nonce précédent, Mgr Luis Mariano Montemayor doit renoncer à sa mission en pleine crise avec le pouvoor politique congolais[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liste des représentants actuels pour le Saint-Siège

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) « Archbishop Ettore Balestrero », sur gcatholic.org