Étrez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Etrez)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Étrez
Étrez
La mairie du village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Bourg-en-Bresse
Canton Attignat
Intercommunalité Bassin de Bourg-en-Bresse
Maire
Mandat
Virginie Grignola-Bernard
2014-2020
Code postal 01340
Code commune 01154
Démographie
Population
municipale
820 hab. (2015 en augmentation de 2,12 % par rapport à 2010)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 06″ nord, 5° 11′ 08″ est
Altitude Min. 197 m
Max. 229 m
Superficie 12,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte administrative de l'Ain
City locator 14.svg
Étrez

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Étrez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étrez

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étrez
Liens
Site web etrez.fr

Étrez est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce village dynamique est en pleine expansion démographique avec une population qui a doublé en 30 ans. Elle possède un tissu associatif très riche avec 17 associations.

Géographie[modifier | modifier le code]

Étrez est un petit village bressan situé à 20 km au nord de Bourg-en-Bresse , environ 70 km de Lyon, 30 km de Mâcon et 40 km de Lons-le-Saunier. Il n'est pas non plus très loin de la Suisse (70 km).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Étrez
Foissiat
Malafretaz Étrez Marboz
Cras-sur-Reyssouze

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2001 Michel Bernard    
2001 2014 Jean-Louis Peltier   Réélu en 2008
2014 En cours Virginie Grignola-Bernard SE Cadre

Démographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Démographie d'Étrez.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2015, la commune comptait 820 habitants[Note 1], en augmentation de 2,12 % par rapport à 2010 (Ain : +6,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
494400489518533531505503512
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
527530576570643623620603595
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
595604570532554505487498445
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
429398398505510642754770786
2013 2015 - - - - - - -
793820-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La vie économique d'Etrez s'articule principalement autour de 2 industries.

La laiterie coopérative[modifier | modifier le code]

Elle fut créée en 1938 autour de 520 sociétaires et traitait 3 000 000 litres de lait par an. En 2007, elle compte encore une centaine de sociétaires et traite 32 000 000 litres de lait.

Historique de la laiterie[modifier | modifier le code]

  • 1938 : Création de la Coopérative.
  • 1975 : Absorption de la beurrerie coopérative de Marsonnas.
  • 1986 : Fusion avec la Laiterie Coopérative de Beaupont.
  • 1994 : Fermeture du site de Beaupont, agrandissement et mise aux normes européennes de l'usine d'Étrez.
  • 2003 : 112 sociétaires, 28 000 000 litres de lait par an.
  • 2016 : Fusion avec la laiterie de Saint-Denis-lès-Bourg[5]

Elle produit du beurre, de la crème, des fromages frais, des yaourts nature et aux fruits, de l'emmental au lait cru et du metton (utilisé pour la production de cancoillotte). Depuis 2012, elle produit de la crème et du beurre de Bresse AOP.

Entreprise Storengy[modifier | modifier le code]

Installé sur la commune d'Étrez depuis plus de 30 ans, c’est le premier stockage souterrain en cavités salines de France, et un des premiers d'Europe. Il comporte 25 cavités en exploitation creusées dans une couche de sel d’une épaisseur de 650 mètres à une profondeur de variant de 1 250 à 1 900 m. La capacité d’une cavité est de l’ordre de 300 000 m3 et la capacité de stockage du site doublera d’ici 2015. En 2010, cette capacité avoisinait le milliard de mètres cubes de gaz naturel. Depuis la mi-2010, des travaux sont réalisés sur le site pour la réhabilitation et la rénovation du site d'Étrez.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Bernard[Note 2], Si Étrez m'était conté, Association Loisirs et Cultures.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.
  2. Maire d'Étrez de 1977 à 2001.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Une fusion pour sauver la laiterie de Saint-Denis », Le Progrès,‎ (lire en ligne)