Etowah (Tennessee)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Etowah.
Etowah
Etowah-tennessee-tn1.jpg
La U.S. Route 411 traversant Etowah.
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
7,56 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
246 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
McMinn County Tennessee Incorporated and Unincorporated areas Etowah Highlighted 4724480.svg
Démographie
Population
3 490 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
461,5 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
37331Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
47-24480Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
423Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Etowah est une municipalité américaine située dans le comté de McMinn au Tennessee.

Selon le recensement de 2010, Etowah compte 3 490 habitants[1]. La municipalité s'étend sur une superficie de 2,92 milles carrés (7,56 km2)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée à partir de 1905 par le Louisville and Nashville Railroad[2], lors de la construction d'une nouvelle voie ferrée entre Atlanta et Cincinnati[3]. Les premiers trains atteignent la ville en novembre 1906[4]. Son nom — etowah — est un mot d'origine amérindienne[5].

Centre administratif de la division d'Atlanta, Etowah devient alors une importante ville de la région. Elle compte ainsi 3 000 habitants dès 1907[4]. Elle devient une municipalité en 1909[2] et atteint 4 000 habitants en 1920[6]. Dans les années qui suivent, elle perd son statut de centre administratif du chemin de fer au profit de Knoxville ; elle commence à perdre des habitants[4]. De nombreuses maisons du centre historique d'Etowah sont alors abandonnées puis détruites[6].

Le quartier historique d'Etowah, qui comprend de nombreuses maisons de style néocolonial ou bungalow, est inscrit au Registre national des lieux historiques[6]. Figurent également sur le registre la gare d'Etowah, fermée en 1974[4], et la bibliothèque Carnegie, construite en 1916 dans un style néo-colonial[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 14 mai 2018).
  2. a b et c (en) Annie McDonald, « National Register of Historic Places Registration Form: Etowah Carnegie Library », sur npgallery.nps.gov, National Park Service, (consulté le 14 mai 2018).
  3. (en) « HISTORY OF ETOWAH », sur cityofetowahtn.com (consulté le 14 mai 2018).
  4. a b c et d (en) Robert E. Dalton, « National Register of Historic Places Inventory–Nomination Form: Etowah Depot », sur npgallery.nps.gov, National Park Service, (consulté le 14 mai 2018).
  5. (en) Larry L. Miller, Tennessee Place Names, Indiana University Press, (ISBN 0-253-33984-7, lire en ligne), p. 73.
  6. a b et c (en) Karen L. Daniels, « National Register of Historic Places Registration Form: Etowah Historic District », sur npgallery.nps.gov, National Park Service, (consulté le 14 mai 2018).