Ethel Lilian Voynich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voynich.
Ethel Lilian Voynich
Voynich Ethel Lilian.jpg
Ethel Lilian Voynich.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ethel Lilian BooleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Activités
Père
Mère
Mary Everest Boole (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Alicia Boole Stott
Mary Boole Hinton (d)
Lucy Everest Boole (en)
Margaret Boole Taylor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Wilfrid M. Voynich (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Ethel Lilian Voynich, née Boole (11 mai 1864, Comté de Cork, Irlande - 27 juillet 1960, New York) est une écrivaine, musicienne et suffragette de différents mouvements socialistes. Son père est le renommé mathématicien George Boole et son grand-oncle maternel est le géographe George Everest. Elle épouse en 1893, le révolutionnaire et plus tard bibliophile Wilfrid M. Voynich qui est l’éponyme du manuscrit de Voynich.

The Gadfly[modifier | modifier le code]

Elle est surtout célèbre pour son roman The Gadfly (Le Taon ou La Mouche-Cheval) publié en 1897 aux États-Unis (juin) et au Royaume-Uni (septembre) et qui décrit la lutte d'un révolutionnaire en Italie. Ce roman est très connu en Union soviétique où il devient un best seller et quasiment une lecture obligatoire, ainsi qu'en Chine pour des raisons plus idéologiques que littéraires. On estime que les ventes de son livre, pour la seule Union Soviétique s'élèvent à 2 500 000 exemplaires au moment de sa mort.

En 1955, le Russe Alexandre Feinzimmer adapte ce roman au cinéma sous le même titre (en russe : Ovod). Le Compositeur Dmitri Chostakovitch en écrit la musique (The Gadfly - Opus n⁰ 97). Un autre cinéaste soviétique, Nikolaï Machtchenko (ru), l'adapte en 1980, sous le même titre.

Selon l'historien Robin Bruce Lockhart, Sidney Reilly — un aventurier et agent secret né en Russie, au service du Secret Intelligence Service britannique — a rencontré Ethel Lilian à Londres en 1895. Ils sont devenus amants pour une brève période et ont voyagé en Italie ensemble. Ce serait durant ce voyage que Reilly se serait « mis à nu » et lui aurait révélé l'histoire de son étrange jeunesse en Russie. Après que cette liaison a été finie, Ethel Lilian s'est servie de cette histoire pour écrire The Gadfly[1]. Cependant, Andrew Cook, un biographe de Reilly, rejette cette version romantique des événements et suggère plutôt que Reilly était auprès de la jeune femme pour suivre, pour le compte des services d'information britanniques, les activités révolutionnaires et radicales de l'auteure et rendait des comptes à William Melville du Metropolitan Police Special Branch[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Gadfly (La Mouche-cheval), New York, Henry Holt and Co., 1897.
  • Six Lyrics From the Ruthenian of Taras Shevchenko, The Song of the Merchant Kalashnikov (Six Lyriques en ukrainien occidental de Taras Chevtchenko, La Chanson du Marchand Kalachnikov de Mikhail Lermontov) traduction du russe des poésies de Mikhail Lermontov ; London, Elkin Mathews, 1911.
  • Chopin's letters ; traduction, préface et notes éditoriales des Lettres originales polonaises et françaises de Frédéric Chopin rassemblées par Henryk Opienski ; New York, A. A. Knopf, 1931.
  • Put off thy shoes (Débarrasse-toi de tes chaussures), New York, The Macmillan company, 1945.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Robin Bruce Lockhart, Reilly: Ace of Spies; 1986, Hippocrene Books, (ISBN 0-88029-072-2).
  2. Page 39, Andrew Cook, Ace of Spies: The True Story of Sidney Reilly, 2004, Tempus Publishing, (ISBN 0-7524-2959-0).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]