Eterna (label)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Friesenlied 1952.jpg

Eterna était un label discographique de la société d’État d'Allemagne de l'Est (RDA), VEB Deutsche Schallplatten Berlin.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Créé en 1947, son catalogue comportait de la musique classique, l’opéra, l’opérette, les chants politiques (chants des travailleurs), chansons populaires, jazz et musique religieuse[1],[2],[3],[4].

Les plus grands chefs d'orchestre à la tête d'orchestres est-allemands (Herbert Blomstedt, Herbert Kegel, Rudolf Kempe, Kurt Masur, Václav Neumann, Kurt Sanderling, Otmar Suitner) sont enregistrés et publiés sous le label Eterna[4].

En 1977, Eterna publiait la première intégrale complète des œuvres de Beethoven comportant 116 disques microsillon LP. À partir de 1984, Eterna commercialise en Allemagne de l'Est des CD du label tchécoslovaque Supraphon.

L'entreprise d'État devient en 1990 Deutsche Schallplatten Berlin GmbH rééditant des enregistrements de musique classique en CD sous le label Berlin Classics[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Eterna »
  2. Jean-Luc Porquet, Guide actuel de l'Est: Roumanie, Allemagne de ĺEst, Leningrad et pays Baltes, Tchécoslovaquie, Pologne, Hongrie, Bulgarie, Éditions du Seuil, (lire en ligne)
  3. Anastasia Lévy, « Musique: franchissez le mur de Berlin! », Slate,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c (de) « Vinyl-Renaissance bei Edel »