Eta Geminorum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eta Geminorum
Tejat Prior A/B
Propus

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 06h 14m 52,657s/52.567s
Déclinaison +22° 30′ 24,48″/24.51″
Constellation Gémeaux
Magnitude apparente 3,15 à 3,9 / 8,8
Magnitude absolue -2,0 à -1,2 / 3,6
Distance 350 ± 70 al
(110 ± 20 pc)
Type spectral M3IIIab / G0

Autres désignations

Propus, Praepes, Eta Geminorum, 7 Gem (Flamsteed), HD 42995, HR 2216, BD+22 1241, HIP 29655, SAO 78135, CCDM J06149 +2230A/B, ADS 4841A/B

Eta Geminorum (η Gem / η Geminorum, Êta des Gémeaux) est une étoile triple de la constellation des Gémeaux.

Noms[modifier | modifier le code]

Propus est le nom propre de l'étoile qui a été approuvé par l'Union astronomique internationale le [1]. Il s'agit d'un nom traditionnel.

L'étoile est également connue sous deux autres noms traditionnels Tejat Prior et Praepes.

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

Eta Geminorum A est une binaire spectroscopique. La primaire est une variable semi-régulière de type SRA dont la luminosité varie sur une période de 234 jours entre les magnitudes +3,15 et +3,9. Elle est à 350 années-lumière du Soleil et est une géante rouge de type spectral M3. La secondaire, probablement une étoile de type B, accomplit son orbite sur une période de 8,2 ans. Eta Geminorum B, une naine de type G, orbite la paire avec une période d'au moins 700 ans[2],[3].

Eta Geminorum est proche de l'écliptique et peut donc être occultée par la Lune et très rarement par les planètes. La dernière occultation par une planète eut lieu le 27 juillet 1910 par Vénus, et la précédente le 11 juillet 1837 par Mercure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Table 1: Star Names Approved by WGSN as of 20 July 2016 », Bulletin of the IAU Working Group on Star Names, no 1,‎ (lire en ligne [PDF]).
  2. The Spectrographic Orbit and Light-Variations of η Geminorum, Dean B. McLaughlin and Suzanne E. A. van Dijke, Astrophysical Journal 100 (July 1944), pp. 63–68.
  3. (en) James B. Kaler, « Eta Geminorum », sur Stars

Liens externes[modifier | modifier le code]