Estibeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Estibeaux
Estibeaux
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Orthe et Arrigans
Intercommunalité Communauté de communes Pays d'Orthe et Arrigans
Maire
Mandat
Danièle Bérot
2014-2020
Code postal 40290
Code commune 40095
Démographie
Gentilé Estibaussais
Population
municipale
694 hab. (2016 en augmentation de 4,68 % par rapport à 2011)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 03″ nord, 0° 54′ 20″ ouest
Altitude Min. 25 m
Max. 126 m
Superficie 16,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Estibeaux

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Estibeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Estibeaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Estibeaux

Estibeaux est une commune française située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Le gentilé est Estibaussais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Estibeaux est situé sur la route nationale 647 reliant Dax (16 km) à Orthez (21 km).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Estibeaux[2]
Mimbaste Clermont
Pouillon Estibeaux Pomarez
Misson Habas Mouscardès

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du temps des romains, Estibeaux s'appelait Tastoa.

Son nom occitan gascon est Estivaus[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Une voie romaine passait au sud du bourg actuel.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 en cours Danielle Bérot DVD[4] Secrétaire retraitée
1980 1995 Gaston Lamarque    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6]. En 2016, la commune comptait 694 habitants[Note 1], en augmentation de 4,68 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
715661797887837836887889902
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
884914904909874859868840845
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
815798768731730671645577558
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
553524456479503502543654685
2016 - - - - - - - -
694--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le village

.

Le monument aux morts

.

  • L'église Saint-Jacques-le-Majeur, appelée aussi Saint-Martin, a été dessinée par Boubé, architecte à Dax et construite par le sieur Vidau de Cagnotte. Elle a été bénie par Mgr Lanneluc en 1847.
  • Le château Charles où se trouve une cella découverte par Joseph de Laporterie.
  • La motte qui a été réaménagée pour permettre aux habitants et aux visiteurs d’accéder plus facilement à son sommet, pour admirer la Chalosse vu de haut.
  • Les arènes, où a lieu tous les ans une course landaise.
  • Le lac de Tastoa.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • la clique, qui a déjà compté plus de 40 musiciens, souvent concurrencée par l'harmonie de Pomarez.
  • Course landaise formelle le troisième samedi de juillet, à l'occasion des fêtes d'Estibeaux.

Activités sportives[modifier | modifier le code]

  • l'Avenir Sportif Arrigan qui est le club de basket-ball, qui est devenu depuis 2008 ou 2009 le BA (Basket Arrigan).
  • parcours de santé pour les nombreux sportifs adeptes du lac. Des concours de pêche sont souvent organisés durant les fêtes du village ou les propres fêtes du lac qui dure un weekend aux mois de mai ou juin.
  • La salle omnisports, utilisée notamment pour le basket-ball.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]