Estelle Faye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faye.
Estelle Faye
Description de cette image, également commentée ci-après
Estelle Faye en dédicace aux Imaginales à Epinal en mai 2016.
Naissance (40 ans)
Activité principale
Distinctions
Prix Elbakin du roman français 2013
Prix Elbakin du roman français pour la jeunesse 2015
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Série La Voie des oracles

Estelle Faye, née le , est à ses débuts une actrice et scénariste française. Depuis 2009, elle est surtout réputée comme écrivaine de science-fiction et de fantasy, domaines dans lesquelles ses romans et nouvelles ont reçu plusieurs prix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des cours de théâtre à Paris et à San Francisco, Estelle Faye se consacre à la réalisation et à l’écriture[1] . Elle scénarise plusieurs courts métrages dont un est récompensé par le prix France Télévisions. La première véritable publication d'Estelle Faye est une nouvelle dans l'anthologie Dragons publiée par Calmann-Lévy en 2009. Elle publie fin 2012 son premier roman pour la jeunesse, La Dernière Lame (Le Pré aux clercs), et début 2013 son premier roman adulte, Porcelaine (Les Moutons électriques), tous deux relevant de la fantasy. Elle poursuit dans cette veine en enchaînant les trois volumes de La Voie des oracles à partir de 2014, tout en multipliant ses apparitions dans différentes revues et anthologies. En 2014, elle dirige l'anthologie En Dessous chez Parchemins & Traverses.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Le Côté bleu du ciel : pièce en trois actes, un prologue et un épilogue, avec Benjamin Bur, L'Harmattan, coll. « Théâtre des cinq continents »

Série La Voie des oracles[modifier | modifier le code]

  1. Thya, Scrinéo, 2014
    Prix Elbakin du meilleur roman français pour la jeunesse 2015
  2. Enoch, Scrinéo, 2015
  3. Aylus, Scrinéo, 2016

Romans indépendants[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Menthe sauvage, dans Dieu reconnaîtra les siens..., Mairie de Chalabre, 2006
  • La Suriedad, dans Dragons, Calmann-Lévy, 2009
  • Madame Sâng, dans Dimension chevalerie chinoise, Rivière Blanche, 2014
  • Gipsy Nuke, Fiction, n°18, 2014
  • La Tête de singe, dans Bardes et sirènes : l'anthologie des Imaginales, Mnémos, 2014
  • Et in Arcadia ego = Et j'ai vécu en Arcadie, Fiction, n°19, 2014
  • La Montagne aux trolls, dans Trolls et légendes : l'anthologie officielle, Actu SF, 2015
  • La Chasse à la licorne, dans Trolls et licornes : l'anthologie des Imaginales, Mnémos, 2015
  • Gardens in the desert, dans Dimension New York 1, Rivière blanche, 2015
  • Une Robe couleur d'océan, dans Légendes abyssales, Mythologica, 2016 – coup de cœur du Salon fantastique 2016, prix Imaginales de la nouvelle 2016
  • Smoke and Mirrors, dans Fées et automates: l'anthologie des Imaginales, Mnémos, 2016
  • Les Anges tièdes, dans un Tremplin pour l'utopie, Les Moutons électriques, coll. « Hélios », 2016 - prix Rosny aîné de la nouvelle 2017
  • Sel, dans Dimension fées, Rivière blanche, 2016
  • Azur, dans Dimension cités italiennes, Rivière blanche, 2016
  • Un monde plus tiki, dans Dimension avenir radieux, Rivière blanche, 2016
  • Bal de brume, dans Bal masqué, Éditions du Chat Noir, 2017

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • En-dessous, Parchemins et traverses, coll. « Les Anthologies des réalités imaginaires », 2014
  • Dimension routes de légendes, légendes de la route, avec Jérôme Akkouche, Rivière blanche, 2016!

Prix[modifier | modifier le code]

  • Remise du prix Actusf de l'Uchronie le 26 novembre 2016 à Estelle Faye pour La voie des oracles tome 3 lors des 13èmes Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Carcasse d'Ismaël El Maoula El Iraki

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]