Estelle Brody

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brody.
Estelle Brody
Naissance
New York, États-Unis
Nationalité Américaine
Décès (à 94 ans)
La Valette, Malte

Estelle Brody, née le à New York aux États-Unis, morte le à La Valette à Malte, est une actrice américaine qui devient l'une des plus grandes actrices du cinéma muet britannique de la fin des années 1920. Sa carrière freine à la suite d'une série de mauvaises décisions. Elle réapparaît entre la fin des années 1940 et les années 1960 dans des seconds rôles et des films de télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

Estelle Brody est la fille du compositeur Joseph Brody et de Leah Wishnew[1] et la sœur de Murray L. Brody[2]. Elle commence sa carrière au cabaret[3] puis dans le vaudeville de théâtre : elle participe durant un an à une tournée aux États-Unis. Puis elle déménage au Royaume-Uni pour jouer dans The Blue Kitten[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

La filmographie d'Estelle Brody, comprend les films suivants [4],[5] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Kevin Brownlow, « Estelle Brody », sur le site The Independent Online (consulté le 23 janvier 2017)
  2. (en) « Estelle Brody », sur le site Find A Grave (consulté le 23 janvier 2017)
  3. (en) Brian McFarlane, The Encyclopedia of British Film : Fourth edition (ISBN 978-07190-9139-1, lire en ligne)
  4. (en) « Estelle Brody », sur le site IMDb (consulté le 23 janvier 2017)
  5. (en) « Estelle Brody », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  6. (en) « Never Take Sweets from a Stranger », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  7. (en) « Le Scandale Costello », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  8. (en) « Safari », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  9. (en) « Des gosses de riches », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  10. (en) « Trois des chars d'assaut », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  11. (en) « Allez coucher ailleurs », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)
  12. (en) « Ann Vickers », sur le site Notre Cinéma (consulté le 23 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]