Estables

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Les Estables.

Estables
Estables
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Mende
Canton Saint-Alban-sur-Limagnole
Intercommunalité Communauté de communes Randon-Margeride
Maire
Mandat
Alexis Bonnal
2014-2020
Code postal 48700
Code commune 48057
Démographie
Population
municipale
165 hab. (2015 en diminution de 5,17 % par rapport à 2010)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 40′ 11″ nord, 3° 29′ 16″ est
Altitude Min. 1 090 m
Max. 1 553 m
Superficie 32,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte administrative de la Lozère
City locator 14.svg
Estables

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte topographique de la Lozère
City locator 14.svg
Estables

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Estables

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Estables

Estables (en occitan Estaples) est une commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Establiens et Establiennes. Cette commune fut victime des attaques de la bête du Gévaudan au XVIIIe siècle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village d'Estables est traversé par le cours d'eau de la Tartaronne, affluent de la Colagne et du Lot.

La commune se trouve dans la région de la Margeride, un espace granitique caractérisé par d'immenses pâturages entrecoupés de bois, de prés, de landes et de ruisseaux. Le Truc de Fortunio, un peu plus au Sud, domine la commune de ses 1 552 mètres, et est aussi le point culminant de la Margeride.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin stabulum qui signifie étable, écurie, et plus tard hôtellerie[1].

Villages[modifier | modifier le code]

La commune compte 12 villages :

- Estables : église, four à pain

- Estivareille

- Froidviala

- la Bastide

- la Salassette

- la Salesse Haute

- la Salesse Basse

- les Combettes du Château : château

- les Combettes de Rabat

- Limousis : four à pain (rénové en 2011)

- Linas

- Tartaronne

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires d'Estables[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1794 Pierre Pascal    
1794 1797 Pierre Granier    
1797 1798 Jean Tondut    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2015, la commune comptait 165 habitants[Note 1], en diminution de 5,17 % par rapport à 2010 (Lozère : -1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500300639657650643634624613
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
629556606568582621636635575
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
625721644640579475502457439
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
401362277235196171147174165
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Début 2016, la commune compte près de 150 logements, dont la moitié étant des résidences secondaires.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Combettes.
  • Vestiges de l'ancien château de Randon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :