Essence Carson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Essence Carson Portail du basket-ball
Essence Carson cropped.jpg
En septembre 2015 avec le Liberty.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (30 ans)
Drapeau : États-Unis Paterson
Taille 1,83 m (6 0)
Poids 75 kg (165 lb)
Surnom E[1]
Situation en club
Club actuel Sparks de Los Angeles
Poste arrière
Carrière universitaire ou amateur
 ?
2005-2008
Paterson HS
Université Rutgers
Draft WNBA
Année 2008
Position 7e
Franchise Liberty de New York
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016

 ?
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2014-2015
2015-2016
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Sparks de Los Angeles

BKBrno
Umana Venezia
TTT Riga
CJM Bourges
Seat Foton Győr
Rivas Ecópolis
Istanbul Universitesi
Bnot Hertziliya
Canik Belediye
6,6
10,0
3,7
11,3
11,6
14,3
3,3
6,1
en c[2]

-
11,0
18,8
13,0
19,1
12,6[3]
?
19,4
en c.

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Essence Carson, née le à Paterson dans le New Jersey, est une joueuse professionnelle américaine de basket-ball. Mesurant 1,83 m, elle évolue au poste d’arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au lycée de Paterson, elle était aussi une excellente joueuse de volley-ball et coureuse de 400 mètres[4].

Formée à l'Université de Rutgers, elle est choisie 7e choix de draft WNBA 2008 par le Liberty de New York. Sur ses deux premières saisons en WNBA, elle tourne à 10,0 points, 2,1 rebonds et 1,4 passes. En 2007-2008, elle joue en Euroligue avec le TTT Riga, compilant 18,8 points, 5,8 rebonds, 2,7 passes et 1,6 interception, domaine dans lequel elle dominait la compétition. Elle a cumulé 33 points et 9 rebonds contre Brno, avant de terminer la saison à Venise.

Elle a également remporté la médaille d'or au championnat du monde des 21 ans et moins en 2007 avec l'équipe nationale américaine. Athlétique, elle est également une très bonne défenseure[5].

De novembre 2009 à janvier 2010, cette diplômée en musicologie remplace Ana Lelas blessée au CJM Bourges (9 matches en championnat)[6].

Pour la saison WNBA 2010, son rôle au Liberty change puisque l'arrivée de Cappie Pondexter la relègue sur le banc, en tant que joker défensif (10 minutes de jeu). Elle s'illustre cependant par de belles sorties, comme ses 17 points pour le premier match des play-offs où elle met de plus Tamika Catchings sous l'éteignoir[7]. Sélectionnée au WNBA All-Star Game 2011, elle inscrit en 2012 sa meilleure moyenne en carrière (11,6 points par encontre), aux rebounds (3,4), contres (0,7) et minutes (27,3) en 34 rencontres dont 23 titularisations. In 2011 she was selected to represent the East in the WNBA All-Star Game[8]. Elle resigne en mars 2013 au Liberty[9].

Après une saison en Israël à Bnot Herzliya (19,4 points, 5,1 rebonds, 2,2 passes décisives et 2,5 balles perdues), elle s'engage pour 2015-2016 avec le club turc de Canik Belediye[10].

Après huit saisons WNBA à New York, elle signe avec les Sparks de Los Angeles[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Championne du Monde Espoirs en 2007[11]
  • Championne d'Amérique Espoirs en 2006[11]
  • Championne du Monde Juniors en 2005[11]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Essence Carson », WNBA (consulté le 14 juin 2011)
  2. (en) « Essence Carson », WNBA (consulté le 4 octobre 2015)
  3. « Essence Carson », FIBA (consulté le 16 juin 2016)
  4. (en) Ogle, Mike. "For Carson and Liberty, Excitement Is Mutual", The New York Times, 22 avril 2008. Consulté le 1er août 2008.
  5. « Essence Carson à Bourges », Basket News,‎ (consulté le 13 août 2010)
  6. « Essence Carson pigiste d'Ana Lelas à Bourges », Basquetebol,‎ (consulté le 13 août 2010)
  7. (en) « Liberty's Carson earns rave reviews », ESPN,‎ (consulté le 30 août 2010)
  8. a et b (en) Rene Kennedy, « LA Sparks sign free agent Essence Carson », swishappeal.com,‎ (consulté le 16 juin 2016)
  9. (en) « New York Liberty re-sign Essence Carson, sign Katie Smith », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 2 mars 2013)
  10. (en) Jānis Kacēns, « Canik Belediye signs winger Essence Carson », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 30 juillet 2015)
  11. a, b et c « CARSON Essence », Ligue féminine de basket (consulté le 30 août 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]