Esquimau (marque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eskimo.
Publicité américaine de 1922, « Plus et mieux, chez tous les marchands », 10 cents.

Esquimau est la marque de commerce de glaces sur bâtonnet de Gervais. Il s'agit d'une crème glacée enrobée de chocolat et montée sur un bâtonnet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le principe (une barre de glace, semblable à une sucette, enrobée de chocolat) a été inventé en 1922 par Christian K. Nelson. Il appelle son invention Eskimo pies[1] et la brevète le 24 janvier 1922 aux États-Unis. Lors de la sortie du film de Robert Flaherty, Nanouk l'Esquimau, la friandise est commercialisée pendant les projections du film. Au cours d'un voyage aux États-Unis, les dirigeants de l'entreprise Gervais constatent l'engouement des Américains pour les Eskimo pies et décident de fabriquer ce type de produit en France. Lors de l'exposition coloniale internationale de 1931, l'esquimau glacé « made in France » est présenté aux Parisiens[2]. Il devient populaire sur les plages lors des premiers congés payés, en 1936 (auparavant, il n'existait que des sorbets à l'eau et des crèmes aromatisées, aux parfums restreints : chocolat, vanille ou pistache)[3].

La marque a été déposée par Gervais, puis a été renommée en « Kim » (« Kim esquimau » ou « Kim cône ») dans les années 1990-2000, victime du succès de l'appellation (la marque est utilisée comme nom commun - c'est une antonomase)[4].

Dans les années 2010, il est estimé qu'il se vend environ 3 milliards d'esquimaux par an[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une page d'information en anglais sur l'histoire américaine de l'eskimo pie
  2. Le 24 janvier 1922 : invention de l'Esquimau glacé.
  3. a et b Florence Halimi, « L'esquimau - Il ne laisse pas de glace », Le Figaro Magazine, semaine du 23 août 2014, pages 78-79.
  4. Ces marques victimes de leur succès, sur www.strategies.fr

Articles connexes[modifier | modifier le code]