Espoir de paix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une monumentale tour de béton englobant de canons pointés vers le ciel
Espoir de paix

Espoir de Paix (Hope for Peace) est une sculpture monumentale d'Arman érigée devant le ministère de la défense à Yarzé, dans la banlieue de Beyrouth, en août 1995[1].

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Mesurant 32 mètres et pesant environ 6 000 tonnes, elle est composée de 78 chars d'assaut, jeeps et pièces d'artillerie diverses scellés dans une monumentale tour de béton[2]. Elle a été construite et inaugurée au Liban avec la collaboration de l'armée libanaise et l'aide de son ami et ancien assistant Alain Bizos[3]. Ce monument a été inauguré à l'occasion du cinquantenaire de l'armée libanaise et il est dédié à la paix nationale au Liban, comme le symbolisent tous les canons inutilisables, figés dans le béton et tournés vers le ciel[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ARMAN - Monuments - Espoir de Paix », sur arman-studio.com, fondation ARMAN
  2. « Le sculpteur Arman est mort », sur Le Nouvel Observateur, (consulté le 5 septembre 2019).
  3. Alain Bizos, Arman : Amitié photographique, Hermann, , 288 p. (ISBN 2705665919 et 978-2705665913, présentation en ligne).
  4. Marcel Alocco, « Emersions d’Arman, Galleria Cardi à Milan », sur performArts, (consulté le 5 septembre 2019).