Esperanza Gomez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Esperanza Gomez
Espegomez.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Cheveux
Site web

Esperanza Gomez (Belecazar, 13 mai 1983) est une actrice pornographique et ex-bunny girl colombienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Esperanza rêvait depuis l'âge de 7 ans de devenir mannequin.

Elle y parvient et devient reconnue en représentant des marques de sous-vêtements dans des campagnes publicitaires ou encore en étant l'égérie de marques locales.

Elle prend par la suite le statut de playmate et remporte le tire de Miss Playboy TV en 2005.

Rêvant déjà depuis plusieurs années d'intégrer le monde pornographique, la jeune latina crée le buzz en 2009 en annonçant sa venue aux États-Unis.

L'ex Playboy Bunny fait une entrée remarquée dans le Porno en tournant son premier film pour Justin Slayer. La colombienne trouve rapidement sa place dans l'écurie Naughty America.

La jeune femme s'auto-décrit comme une exhibitionniste n'ayant aucun problème à regarder ou être regardée pendant l'acte sexuel.

Elle tourne en 2009 une dizaine de scènes avec des acteurs de renom comme Mick Blue et se classe comme une des cinq actrices porno favorites du célèbre site Bangbros[1].

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Love Kara Tai 2 (2010)
  • Josh Stone's - South Beach Cruisin 3
  • BangBros - Ass Parade - Spanish Diosa
  • BangBros - Ass Parade - Esperanza Gomez's Back
  • BangBros - Facial Fest - Viva Colombia
  • BangBros - Backroom Milf - Colombian Goddess
  • Cuban Kings - El Bombon de Colombia
  • Naughty America - Latin Adultery - Married Woman
  • Brazzers - Big Tits in Sports - Tackle Titball
  • Naughty America - My Wifes Hot Friend - Esperanza Gomez e Alec Knight
  • Josh Stone's - Confessions Over Cocktales 2
  • Brazzers - Real Wife Stories - Bellezas Salvajes
  • Brazzers - Bizjak Riders - Fabjizz Salsa

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. * http://www.xstarsnews.com/esperanza-gomez-6228.html