Espace vital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Espace vital (homonymie).
image illustrant la science image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la science et la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L’espace vital est l'espace nécessaire à la survie. Il est physique et/ou psychologique. Il est défini par des normes ou des notions psychologiques. Lorsqu'un animal ou un homme voit son espace vital diminuer au-delà d'une certaine valeur apparaissent des problèmes de survie ou de conflit psychologique. Il y a modification des relations et réactions de deux êtres quand l'un d'eux entre dans l'espace vital d'un autre. Cela peut se concrétiser par l'apparition d'agressivité ou de rejet.

Des rapports sociaux qu'entretiennent deux humains, le chevauchement de leurs espaces vitaux sera plus ou moins toléré, accepté ou rejeté.

L'espace vital en psychologie est en général scindé en 3 espaces concentriques centrés autour de la personne.

Définition[modifier | modifier le code]

L'espace vital est le territoire interdit à un membre de la même espèce. La distance entre deux individus est nommée distance relationnelle. Cette dernière varie en fonction du degré d'affectivité liant les individus. Ce territoire se construit chez chaque individu au cours de leur jeunesse.

L'espace vital peut être employé pour les hommes, les animaux ou encore un peuple comme dans les théories géopolitiques dans lesquelles il constitue l'espace de vie naturel d'une culture, mais a pu aussi été utilisé comme justification idéologique dans le Mein Kampf d'Adolf Hitler par exemple (voir Lebensraum).

Voir aussi[modifier | modifier le code]