Espace insécable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Espace insécable
 
Utilisation
Alphabets Alphabet latin
Codage
LaTeX ~
HTML   ou  
Windows alt+255

Une espace insécable est un signe typographique numérique consistant en une espace que l'on intercale entre deux mots (ou un mot et une ponctuation) qui ne doivent pas être séparés en fin de ligne. L'espace insécable permet d'éviter qu'un mot, un ensemble de mots, un nombre, une date ou une ponctuation soient rejetés et isolés au début de la ligne suivante lorsque cela nuirait à la fluidité de la lecture.

Définition[modifier | modifier le code]

Comme terme générique, le concept englobe deux caractères distincts :

  • L'espace insécable proprement dite, de même chasse que l'espace-mot ordinaire (sécable), et qui en typographie numérique est justifiante[1].
  • L'espace fine insécable[2], dite aussi espace insécable étroite, terme traduit de l'anglais narrow no-break space et retenu dans la traduction française d'Unicode[3], de chasse fixe variant selon les langues et polices entre un tiers et trois quarts d'espace-mot. (Par exemple, elle fait 72 % d'espace-mot en police Arial dans le traitement de texte Word.)

Usage[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Le code typographique français recommande[4] d'insérer une espace fine insécable[5] devant les signes de ponctuation doubles point-virgule, point d'interrogation, et point d'exclamation, ainsi que comme séparateur de milliers [6] et comme séparateur sans valeur facilitant la lecture des numéros de téléphone[7] ou des numéros et codes d'identification, etc.).

Le deux-points et les guillemets-chevrons constituent une exception en ce que le code typographique français recommande d'insérer devant le deux-points, ou entre les guillemets et le texte qu'ils renferment, non une espace fine insécable mais une espace insécable (espace-mot insécable)[5]. L'usage actuel en PAO française tend toutefois à généraliser l'usage de l'espace fine insécable dans tous les cas, aussi pour le deux-points et les guillemets[8],[9].

Les règles typographiques soumettent toutefois l'utilisation d'espace fine insécable aux capacités du logiciel[10] employé, et permettent d'utiliser invariablement l'espace-mot insécable si l'espace fine insécable est indisponible[5].

Certains symboles aussi, comme %, et monétaires comme , sont séparés de ce qui précède par une espace insécable (étroite), tandis que d'autres comme le symbole degré sont accolés.

Au Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, le deux-points est séparé du mot précédent par une espace insécable, tandis que le point-virgule, le point d'interrogation et le point d'exclamation s'emploient sans espace[11].

Autres pays[modifier | modifier le code]

La Suisse n'utilise plus d'espaces avec les ponctuations. À plus forte raison, d'autres langues à écriture latine (par exemple anglais, espagnol, allemand) n'en utilisent pas non plus sauf pour les symboles, et se servent d'autres séparateurs de milliers (virgule au Royaume-Uni et aux États-Unis).

Usage spécial[modifier | modifier le code]

L'espace insécable U+00A0 a aussi une autre fonction dans le cadre de la mise en œuvre du standard Unicode. Elle permet de représenter de manière isolée les diacritiques d'association, en tapant d'abord une espace insécable, et ensuite le ou les diacritiques. Pour une meilleure visualisation du positionnement, on préfère toutefois utiliser comme caractère de base le cercle pointillé U+25CC. L'utilisation de l'espace-mot dans ce rôle est déconseillée, pour des raisons techniques, depuis la version 4.1 du standard[12].

Codage et représentation[modifier | modifier le code]

Espace insécable[modifier | modifier le code]

  • Le caractère du jeu Unicode correspondant à l'espace insécable est le U+00A0   espace insécable (no-break space). Le codage effectif de ce point de code dans un document dépend du codage de jeu de caractères codés utilisé dans ce document et peut donc nécessiter plusieurs octets, par exemple :
    • avec le codage UTF-8 qui nécessite de la représenter par la séquence de deux octets 0xC2 0xA0,
    • ou avec le codage UTF-16BE qui nécessite les deux octets 0x00 0xA0 (codés dans cet ordre),
    • ou le codage UTF-16LE qui nécessite les deux octets 0xA0 0x00 (codés dans cet ordre).
  • Avec les autres codages de jeu de caractères codés non normalisés par Unicode, le codage effectif dépend d'une part de la table l'assignation des points de code Unicode en codets du jeu de caractères codés associé à ce codage, et d'autre part de la méthode, spécifique à ce codage, pour la représentation de ses codets en séquences d'octets ou de mots.
    • Par exemple, dans tous les codages de jeux de caractères codés basés sur la norme ISO 8859, l'espace insécable est représentée par un codet numérique de valeur égale à celle de son point de code dans Unicode et est alors codée dans le document par un octet unique, de valeur égale à ce codet, donc avec un seul octet de valeur décimale égale à 160, ou 0xA0 en hexadécimal.
  • Dans les documents de type SGML, HTML ou XML, l'espace insécable peut être soit codée directement (en utilisant le codage de jeu de caractères codés déclaré pour ce document, codage qui peut alors être quelconque), ou bien représentée par une entité numérique de caractère décimale   ou hexadécimale  , toujours basé sur la valeur numérique du point de code Unicode indépendamment du jeu de caractères codés déclaré ou utilisé pour le document (et même si le jeu de caractères codés associé à ce codage, par exemple US-ASCII, ne contient aucun codet pour représenter l'espace insécable).
    • De plus, dans les documents de type SGML ou HTML, l'espace insécable peut aussi être représentée par l'entité nommée   (sigle de l'anglais no-break space), prédéfinie comme équivalente à l'entité numérique. Au contraire des entités numériques, cette entité nommée n'est pas prédéfinie dans tous les documents XML qui doivent alors soit la définir explicitement dans l'en-tête de déclaration de type de document, soit le plus souvent l'importer indirectement avec une déclaration de DTD (comme dans les documents XHTML).
    • Il n'existe pas de syntaxe wiki pour l'espace insécable. Pour l'employer, on utilise alors une des syntaxes HTML (ci-dessus) dans le code WIKI du document.
  • Dans les documents de type TeX, pour représenter une espace insécable, on doit la coder avec un caractère '~' (tilde), qui sera automatiquement interprété lors du traitement du document par le logiciel (par exemple LaTeX, un logiciel libre de traitement de texte).

Le symbole de l'espace insécable dans Unicode est «  » (U+237D de la table Unicode Unicode/U2300) ; il est dénommé « Caisse ouverte à épaulement ». Ce caractère a été créé dans une visée pédagogique, afin de pouvoir marquer les places des espaces insécables.

Espace fine insécable[modifier | modifier le code]

  • Le caractère du jeu Unicode correspondant à l'espace fine insécable est le U+202F  espace insécable étroite (narrow no-break space), et a été introduit dans Unicode 3.0[13].
  • En UTF-8, elle est représentée par la séquence de trois octets 0xE2 0x80 0xAF.
  • En HTML, elle est représentée par l'entité hexadécimale  , ainsi que de l'entité décimale  .

À la saisie[modifier | modifier le code]

Par système d'exploitation[modifier | modifier le code]

  • Dans les logiciels fournis avec Windows (par exemple le Bloc-notes), ainsi qu'à la saisie du titre lors de l'enregistrement d'une image ou d'un texte dans un répertoire Windows, l'espace insécable peut être saisie en tapant 0160 ou 255 sur le pavé numérique tout en maintenant la touche Alt enfoncée. Cette méthode de saisie est souvent supportée aussi dans d'autres systèmes d'exploitation pour PC comme Linux, avec une configuration du pilote du clavier.
  • Dans l'environnement Mac OS X, on peut appuyer sur Option + Espace ou bien Ctrl + Espace (par exemple sur XPress).
  • Sous Xorg (Linux, BSD…) il est également possible de saisir ce type d'espace en utilisant la touche compose via la combinaison : Compose,Espace,Espace.
  • Avec la disposition de clavier bépo, l'espace insécable est saisie par Maj + Espace. L'espace fine insécable est saisie par Alt Gr + Maj + Espace.

Par application[modifier | modifier le code]

  • Dans LaTeX, on crée une espace insécable à l'aide du caractère de contrôle '~'. La séquence '\,' représente une espace fine[14].
  • Sur le logiciel de PAO InDesign à partir de la version CS3, dans l'environnement Mac OS X il faut appuyer sur les touches Option + Command + X
  • Dans le logiciel de traitement de texte Word de Microsoft, pour produire une espace insécable, on peut appuyer sur Ctrl + Maj + Espace.
  • Dans les logiciels libres de traitement de texte LibreOffice ou OpenOffice.org Writer, pour produire une espace insécable, depuis la version 3 appuyer sur Ctrl + Maj + Espace. Antérieurement, il suffisait d'appuyer sur Ctrl + Espace. Il est possible d'adapter la configuration du logiciel à ses habitudes.
  • Dans le logiciel de composition et de mise en pages Adobe FrameMaker, on peut appuyer sur Ctrl + Espace.
  • Dans le logiciel en ligne Google Documents, on peut utiliser le menu Insertion, Caractères spéciaux, puis rechercher U+00A0 puis insérer. (La fonction recherche ne marche pas en mode hors-ligne, on peut donc le chercher manuellement en filtrant par catégorie, puis Format & espace blanc et espace blanc, sélectionnez alors l'espace insécable en passant la souris sur les caractère et en cherchant le code U+00A0.)

Lors du traitement[modifier | modifier le code]

Visuel[modifier | modifier le code]

Dans les logiciels WYSIWYG de traitement de texte, différents rendus visuels permettent à l'utilisateur de voir les espaces insécables.

  • Espace insécable
    • OpenOffice Writer et LibreOffice Writer affichent les espaces insécables U+00A0 avec la trame de champ, grise par défaut mais personnalisable.
    • Microsoft Word ne signale pas les espaces insécables par défaut mais propose une facilité pour afficher les caractères invisibles, dont les espaces insécables U+00A0, représentés à l'aide d'un visuel qui a exactement le même aspect que le symbole degré[15]. Il n'est ainsi pas possible de déceler avec certitude la présence d'espaces insécables par exemple dans '23°C', et '100°F' peut aussi bien être une température qu'une capacité, jusqu'au masquage des caractères non-imprimables.
  • Espace fine insécable
    • OpenOffice Writer et LibreOffice Writer ne signalent pas ce caractère.
    • Microsoft Word ne signale pas ce caractère.

Justification[modifier | modifier le code]

Vu son utilisation avec les ponctuations à cause du manque d'espace fine insécable dans beaucoup de polices décoratives, l'espace insécable n'est pas justifiante en traitement de texte. Dans les logiciels de PAO au contraire, l'utilisateur dispose à la fois de l'espace insécable justifiante et de l'espace insécable à chasse fixe, préconisée devant le deux-points[16].

Dans de prestigieuses éditions, on trouve l'espace insécable justifiante aussi devant le deux-points, censé tenir l'exact milieu entre les mots, et justifiante même en fin de ligne. Cet aspect peut être émulé en traitement de texte en entourant de gluons de mots U+2060 une espace-mot sécable, ce qui la rend insécable. Cette méthode est indiquée dans Unicode[17] et elle fonctionne parfaitement dans OpenOffice/LibreOffice, où le gluon apparaît avec la même trame que l'espace insécable mais de chasse nulle. Dans Microsoft Word par contre il faut utiliser l'espace insécable sans chasse U+FEFF à la place du gluon de mots, selon l'usage traditionnel mais obsolète depuis l'encodage du gluon vers la fin du dernier millénaire.

Insécabilité[modifier | modifier le code]

  • Espace insécable
    • Microsoft Word traite comme insécable une séquence d'espaces contenant au moins une espace insécable. Cela est une personnalisation de la règle de coupure de ligne LB18 du standard Unicode[18] qui demande à utiliser les espaces-mots comme opportunités de coupure.
    • Firefox traite l'espace insécable comme insécable dans les pages web affichées depuis le code source, mais non dans les formulaires à l'affichage de la saisie.
  • Espace fine insécable
    • Aucune remarque à faire à ce jour.

Stabilité[modifier | modifier le code]

  • Espace insécable
    • Microsoft Word remplace par une espace-mot sécable toute espace insécable du document lors du collage au format texte seul, que ce soit à l'intérieur de Word ou vers un éditeur de texte (Bloc Notes, Notepad++).
    • OpenOffice Writer et LibreOffice Writer préservent les espaces insécables, aussi bien quand un document est collé depuis Word, que quand il est collé vers un éditeur de texte ou formulaire web en texte seul.
  • Espace fine insécable
    • Aucun problème constaté à ce jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste de discussion d’Unicode, http://www.unicode.org/mail-arch/unicode-ml/y2015-m06/0222.html
  2. The Unicode Standard, ch. 6, p. 12 du PDF en chapitre unique http://www.unicode.org/versions/Unicode8.0.0/ch06.pdf#G17097
  3. ListeDesNoms, code source des tables de code Unicode traduites en français http://hapax.qc.ca/ListeDesNoms-7.0%282014-06-22%29.txt
  4. Cf. UDHR, http://unicode.org/udhr/n/notes_fra.html
  5. a, b et c Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale, France, Imprimerie nationale, (réimpr. 2007, 2008, 2011), 6e éd. (1re éd. 1975), 197 p. (ISBN 978-2-7433-0482-9), p. 149.
  6. Lexique, op. cit., p. 124.
  7. Lexique, op. cit., p. 166.
  8. Liste de discussion d’Unicode, http://www.unicode.org/mail-arch/unicode-ml/y2015-m06/0220.html
  9. Liste de discussion d’Unicode, http://www.unicode.org/mail-arch/unicode-ml/y2015-m06/0217.html
  10. Exemple d’OpenOffice, https://wiki.openoffice.org/wiki/Non_Breaking_Spaces_Before_Punctuation_In_French_%28espaces_ins%C3%A9cables%29#Exclusion_of_the_NARROW_NO-BREAK_SPACE_.28U.2B202F.29
  11. https://wiki.openoffice.org/wiki/Non_Breaking_Spaces_Before_Punctuation_In_French_(espaces_ins%c3%a9cables)#Usages_effective_in_Canada_.28Qu.C3.A9bec.29
  12. The Unicode Standard, ch. 6, §2, p. 12 du PDF [lire en ligne]
  13. ListeDesNoms v7.0.0, http://hapax.qc.ca/ListeDesNoms-7.0%282014-06-22%29.txt
  14. Documentation LaTeX, http://www.xm1math.net/doculatex/espacements.html
  15. Comment ça marche, Word - caractères masqués http://www.commentcamarche.net/contents/1628-word-caracteres-masques
  16. indiscripts, InDesign Scripting Playground, http://www.commentcamarche.net/contents/1628-word-caracteres-masques
  17. The Unicode Standard, ch. 23, § 2, p. 6 du PDF en chapitre unique http://www.unicode.org/versions/Unicode8.0.0/ch23.pdf#G20199
  18. Unicode Standard Annex #14 :Unicode Line Breaking Algorithm http://www.unicode.org/reports/tr14/#BreakingRules

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]