Eskorbuto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Eskorbuto
Description de cette image, également commentée ci-après

Juan Maria Suárez à la guitare basse.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre musical Punk rock, anarcho-punk, punk hardcore
Instruments Guitare, guitare basse, batterie, voix
Années actives 19801992, 19951999, depuis 2016
Site officiel eskorbuto.net
Composition du groupe
Membres Naty Penadas
Alik Kalaña
Pako Galán
Anciens membres Gugu
Laiky
Juan Maria Suárez
Jose Expósito

Eskorbuto (« scorbut en basque ») est un groupe de punk basque espagnol, originaire de Santurtzi, Pays basque. Il est l'un des premiers groupes du genre en Espagne. Le groupe apparait plus activement durant les années 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1980–1983)[modifier | modifier le code]

Eskorbuto est formé en 1980, à Nervión, Santurtzi[1]. Inspirés par l'explosion du punk rock en 1977, ils se forment en 1980, la formation comprend Iosu Expósito à la guitare et au chant (proclamé fan des Who, The Kinks, The Rolling Stones et des Sex Pistols) et Juanma Suarez à la basse et au chant (qui n'écoutait pas vraiment de musique), plus tard rejoints par Pako Galán à la batterie. Ils donnent leur premier concert devant des enfants de 10 ans.

En août 1982, le groupe part à Madrid pour enregistrer sa première démo. Ils voyagent à bord d'une vieille Fiat 124 qu'ils vendront pour « 3000 pesetas ». Ils signent au label indépendant Spansuls Records auquel ils enregistrent leur premier single. À cette période, le punk espagnol se consacrait à des sujets humoristiques, mais le groupe décidera de se consacrer à des sujets tabous avec leur single Mucha Policía, Poca Diversión, qui comprend les chansons Mucha Policía, Poca Diversión, Mi Degeneración et nterrado Vivo.

Eskizofrenia et autres (1984–1992)[modifier | modifier le code]

En été 1983, ils reviennent à Madrid pour une nouvelle démo comprenant E.T.A., Escupe A la bandera, Maldito país (España), Iros a la mierda. Seulement, Eskorbuto sera appréhendé par la police qui les accuseront d'inciter à la haine. Ils seront en garde à vue pendant 36 heures. Ils écriront plus tard trois nouvelles chansons : Ratas en biskaia, Soldados, Dios, patria y rey, enregistrées pour leur premier EP, Zona Norte Especial, partagé avec le groupe RIP et publié chez Spansuls Records en 1984. À cause d'une mauvaise distribution, l'EP n'est plus édité. À cause de leur chanson A la mierda el país vasco, ils sont considérés comme des « traitres », et gagnent en mauvaise réputation dans un Pays basque nationaliste.

En 1985, ils publient leur premier album studio, Eskizofrenia, au label Twins, basé à Madrid. Il comprend 18 chansons enregistrées entre 1980 et 1984. Cependant, le label Twins disparait en 1987 après que leur album ait été réédité par Discos Suicidas. La même année, ils jouent un concert à Hernani, avec La Polla Records et Cicatriz.

Jose Mari Blasco créditera le terme Rock Radical Vasco et lancera le label Soñua, qui produira La Polla Records, Hertzainak, et Barricada. Ils sont par la suite censurés dans les médias. Le groupe se sépare en 1992.

Retour (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Pako Galán annonce leur retour avec Ali Kalaña (bassiste sur Kalaña et Dekadencia) et Naty Penadas (membre de Penadas por la Ley) avec un nouveau single, Censurados, publié en juin 2016.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) Diego Cerdán, Eskorbuto: historia triste, Madrid, Ediciones Marcianas (ISBN 9788460730835)
  • (ca) Roberto Moso, Flores en la basura, Hilargi,
  • (ca) Álvaro Heras Gröh, Lluvia, hierro y rock & roll: historia del rock en el Gran Bilbao (1958-2008), Getxo, Vizcaya, A. Heras, (ISBN 9788461259793)
  • (ca) Roberto Ortega, Rock y violencia, [Bilbao], Cota ± Cero, (ISBN 9788493256432)

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Naty Penadas - guitare, chœurs (depuis 2016)
  • Ali Kalaña - basse, chant (1995-1999, depuis 2016)
  • Pako (ou Paco, Francisco) Galán - batterie (1982–1999, depuis 2015)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Gugu - batterie (1980-1983)
  • Laiky - basse (1980-1982)
  • Juan Maria (ou Juanma) Suárez - basse (1982), voix (jusque le 8 octobre 1992)
  • Jose (ou Iosu) Expósito - guitare, voix (1960-1992)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Primeros ensayos
  • 1983 : Jodiéndolo Todo
  • 1984 : Que Corra La Sangre
  • 1984 : Zona Especial Norte
  • 1985 : Eskizofrenia
  • 1986 : Anti todo
  • 1986 : Ya no quedan más cojones, Eskorbuto a las elecciones
  • 1986 : Impuesto revolucionario - (1986)
  • 1987 : Los demenciales chicos acelerados
  • 1988 : Las más macabras de las vidas
  • 1991 : Demasiados enemigos
  • 1994 : Aki no keda ni Dios
  • 1996 : Kalaña
  • 1998 : Dekadencia

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Carlos, « Eskorbuto »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Kill from the Heart, files.nyu.edu (consulté le 16 mars 2012)