Escoude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Traces laissées par une escoude dans une ancienne carrière.

Une escoude est un outil de carrier utilisé pour l’extraction manuelle des blocs de pierre tendre ou demi-ferme. Elle a la forme d’une pioche à long manche dont le fer se termine le plus souvent par un burin plat d’environ 2 cm de large, et d’une pointe ou d’une double dent.

En Suisse romande, cet outil est aussi appelé « tranche » ou « trancheuse ».

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

En frappant à l’aide de l’escoude, le carrier fait une saignée dont la profondeur correspond à la hauteur d'assise de la pierre désirée. Il délimite ainsi le contour du bloc, puis détache celui-ci de la roche l’aide de coins introduits en dessous.

Des coins en bois sont introduits à sec, puis mouillés. Leur gonflement fait éclater la couche de pierre et libère le bloc.

Les marques laissées par la frappe des escoudes sur les fronts de taille sont caractéristiques dans les carrières anciennes où seule l'extraction manuelle a été pratiquée. On en voit de remarquables dans les carrières de Sussargues et de Villarlod.

Historique[modifier | modifier le code]

L'usage de l'escoude remonte à l’Antiquité. Elle a été utilisée dans certaines carrières, en absence de mécanisation, jusqu’au milieu du XXe siècle.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme escoude appartient à la langue vernaculaire des carriers. Il provient de l'occitan ou du castillan escoda, du latin excutĕre, briser avec des coups.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Le taillant sert à dégrossir les blocs venant d’être extraits.
  • Le crocodile est une scie destinée à couper les blocs de pierre.

Liens externes[modifier | modifier le code]