Terrain d'aventure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terrain d'aventure (TA) caractérise une voie ou un site naturel d'escalade où l'équipement servant à l'assurage est absent ou bien ne répond pas aux normes de sécurité. C'est une norme de classement des sites d'escalade par la Fédération française de la montagne et de l'escalade[1].

Le terrain d'aventure s'oppose aux sites sportifs dans lesquels des équipements de protection (spits, relais) sont déjà en place et conformes aux normes fédérales[1]. La pratique en terrain d’aventure nécessite l'usage d'équipements de protection personnels comme des coinceurs, des sangles, des pitons, voire des spits (à placer au tamponnoir). Le terrain d'aventure est propice tant à la pratique de l'escalade artificielle[2] que de l'escalade libre[3].

Par extension, le terrain d'aventure désigne parfois un style d'escalade libre (mais non sportive), plus ou moins synonyme d'escalade traditionnelle[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • FFME, « Normes de classements des voies et sites naturels d'escalade », 2012 lire en ligne

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b FFME2012
  2. Stéphane Benoist, Ecole d'escalade artificielle et terrain d'aventure à Saint-Jeannet, 16 avril 2012
  3. Stage terrain d'aventure
  4. Sylvain Conche, Escalade en terrain d'aventure: s'initier et progresser, 2004