Escalade aux Jeux olympiques d'été de 2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Escalade aux Jeux olympiques d'été de 2020
Généralités
Sport Escalade
Édition 1re
Lieu(x) Drapeau : Japon Tokyo
Date du 2 au
Participants 40 (20 hommes, 20 femmes)
Épreuves 3
Site(s) Aomi Koto Ward, Odaiba

Navigation

L'escalade sera présente aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo en tant que sport additionnel, à la suite d'une décision du Comité international olympique prise lors de sa 129e session le à Rio de Janeiro. La compétition a lieu du 2 au à Tokyo au Japon. Elle devait avoir lieu du 4 au avant le report du à la pandémie de Covid-19.

Le site proposé pour les épreuves d'escalade est un site urbain de la métropole de Tokyo, situé sur l'île d'Odaiba : l'Aomi Koto Ward[1].

Format de compétition[modifier | modifier le code]

En escalade sportive, chaque grimpeur concourt pour l'ensemble des trois disciplines :

  • parcours de difficulté : le concurrent grimpe encordé un itinéraire excédant 12 mètres où la chute et le temps sont éliminatoire, le classement est défini en fonction de la dernière prise attrapée et du temps. Un temps d'observation est attribué à l'ensemble des participants avant le déroulement de l'épreuve individuelle et l'isoloir.
  • parcours de vitesse : les 2 concurrents grimpent simultanément le même itinéraire parallèle fixé sur un mur de 15 m. Le duel standardisé est chronométré avec un poussoir sommital.
  • le bloc : le concurrent grimpe plusieurs parcours de moins de 4.5 mètres, et il est classé suivant le nombre de parcours qu'il a terminé en un temps limité. Des prises intermédiaires déterminent des seuils de réalisation. Un temps d'observation est attribué à l'ensemble des participants avant le déroulement de l'épreuve individuelle et l'isoloir.

Le classement final est déterminé par l'ensemble des résultats des trois disciplines.

Critères de qualification[modifier | modifier le code]

Il y a quarante places de quota disponibles pour l'escalade, chaque comité national olympique peut obtenir un maximum de deux places dans chaque épreuve (total quatre maximum sur les deux épreuves).

Les Championnats du monde d'escalade IFSC 2019 servent d'épreuve de qualification avec sept places par sexe attribuées aux meilleurs grimpeurs de l'épreuve combinée.

Concours général par équipes[2]
Compétition Date Lieu Places Qualifiés Hommes Qualifiés Femmes
Pays hôte 1 Drapeau : Japon Kai Harada[3] Drapeau : Japon Miho Nonaka[3]
Championnats du monde 2019 11–22 août 2019 Hachioji, Drapeau du Japon Japon 7 Drapeau : Japon Tomoa Narasaki
Drapeau : Autriche Jakob Schubert
Drapeau : Kazakhstan Rishat Khaibullin
Drapeau : France Mickaël Mawem
Drapeau : Allemagne Alex Megos
Drapeau : Italie Ludovico Fossali
Drapeau : Canada Sean McColl
Drapeau : Slovénie Janja Garnbret
Drapeau : Japon Akiyo Noguchi
Drapeau : Royaume-Uni Shauna Coxsey
Drapeau : Pologne Aleksandra Mirosław
Drapeau : Suisse Petra Klingler
Drapeau : États-Unis Brooke Raboutou
Drapeau : Autriche Jessica Pilz
Tournoi de qualification olympique[4] 28 novembre – 1er décembre 2019 Toulouse, Drapeau de la France France 6 Drapeau : Tchéquie Adam Ondra
Drapeau : France Bassa Mawem
Drapeau : Allemagne Jan Hojer
Drapeau : Chine (République populaire de) Pan Yufei
Drapeau : Espagne Alberto Ginés López
Drapeau : États-Unis Nathaniel Coleman
Drapeau : France Julia Chanourdie
Drapeau : Slovénie Mia Krampl
Drapeau : Russie Iuliia Kaplina
Drapeau : États-Unis Kyra Condie
Drapeau : Italie Laura Rogora
Drapeau : Chine (République populaire de) Song Yiling
Championnats d'Afrique 17-20 décembre 2020[5],[6] Le Cap, Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 1 Drapeau : Afrique du Sud Christopher Cosser Drapeau : Afrique du Sud Erin Sterkenburg
Championnats panaméricains 27 février–1er mars 2020 Los Angeles, Drapeau des États-Unis États-Unis 1 Drapeau : États-Unis Colin Duffy Drapeau : Canada Alannah Yip
Championnats d'Europe 21-28 novembre 2020[7],[8] Moscou, Drapeau de la Russie Russie 1 Drapeau : Russie Aleksei Rubtsov Drapeau : Russie Viktoriia Meshkova
Championnats d'Océanie 19-20 décembre 2020 Sydney, Drapeau de l'Australie Australie 1 Drapeau : Australie Tom O'Halloran Drapeau : Australie Oceania Mackenzie
Championnats d'Asie
Meilleurs athlètes asiatiques du Championnats du monde 2019
18-24 mai 2020
9-13 décembre 2020[9],[10]
-
Morioka, Drapeau du Japon Japon
Xiamen, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Hachioji, Drapeau du Japon Japon
1 Drapeau : Corée du Sud Chon Jongwon Drapeau : Corée du Sud Seo Chae-hyun
Invitation commission tripartite
Réaffectation des quotas[11],[12]
1 Drapeau : Italie Michael Piccolruaz Drapeau : France Anouck Jaubert[13]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Q Qualification F Finale
Épreuve↓/Date → Mar. 4 Mer. 5 Jeu. 6 Ven. 7
Hommes Q F
Femmes Q F

Résultats[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Shortboard Homme
Shortboard Femme


Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

  • Pays organisateur (Japon)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
Total 2 2 2 6

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Escalade et olympisme font maintenant un !, annonce sur le site de la FFME.
  2. (en) OLYMPIC GAMES TOKYO 2020, sur ifsc-climbing.org (consulté le 30 avril 2020).
  3. a et b « Confirmed qualified athletes », sur www.ifsc-climbing.org, (consulté le 11 mars 2020)
  4. [1]
  5. Le Championnat d'Afrique 2020 (Le Cap, Afrique du Sud), prévu du 19 au 22 mars, est reporté du 10 au 13 décembre, en raison de la pandémie de coronavirus.
  6. (en) Aly Iveson, « IFSC African Championships stay in Cape Town as new dates set », (consulté le 21 novembre 2020)
  7. Le Championnat d'Europe 2020 (Moscou, Russie), prévu du 16 au 18 avril, est reporté du 21 au 23 novembre, en raison de la pandémie de coronavirus.
  8. (en) Nancy Gillen, « IFSC confirm European Championships set for Moscow in November », (consulté le 21 novembre 2020)
  9. Le Championnat d'Asie 2020, prévu du 18 au 24 mai à Morioka au Japon puis reporté du 9 au 13 décembre et délocalisé à Xiamen, en Chine, est finalement annulé en raison de la pandémie de coronavirus.
  10. (en) Natalie Berry, « Japan Lose Olympic Quota Place Lawsuit, and Asian Championships Cancelled », (consulté le 14 décembre 2020)
  11. La commission tripartite devait délivrer ses quotas en mars 2020, mais aucune demande n'a été déposée. Les meilleurs athlètes des Championnats du monde 2019 non encore qualifiés sont donc repêchés
  12. (en) « FRANCE’S JAUBERT AND ITALY’S PICCOLRUAZ EARN TICKET FOR TOKYO 2020 », (consulté le 20 décembre 2020)
  13. Escalade : la Française Anouck Jaubert qualifiée pour les JO de Tokyo, sur L'Équipe, 30 avril 2020.

Liens externes[modifier | modifier le code]