Escadron de transport 1/61 Touraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Armée de l'air française
Cet article est une ébauche concernant l’Armée de l'air française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Escadron de transport 1/61 Touraine
Image illustrative de l'article Escadron de transport 1/61 Touraine

Création 1er juillet 1947
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Armée de l'air (France)
Type escadron
Rôle transport
Fait partie de 61e escadre de transport
Garnison BA 123 Orléans-Bricy
Équipement Airbus A400M


L'escadron de transport 1/61 Touraine (Nom officiel : Escadron 01.061 Touraine) est une unité de transport de l'armée de l'air française stationnée sur la base aérienne 123 Orléans-Bricy qui fut la première équipée de C.160 Transall à partir de novembre 1967[1]. Mis en « sommeil » en août 2012, l'escadron est réactivé le afin d'accueillir les Airbus A400M, une fois l'évaluation opérationnelle terminée. Depuis le l'escadron est rattaché à nouveau à la 61e escadre de transport.

Hangar du Touraine en juin 2010

Effectifs et matériel[modifier | modifier le code]

Début 2009, cette unité comptait 81 personnes (47 officiers et 34 pilotes volant en moyenne 300 heures par an) soit 10 équipages opérationnels et aligne 12 C.160 Transal dont 4 en maintenance programmée vu l'âge avancé de ces appareils.

En 2015, l'escadron vole sur A400M. Ses appareils, sauf un, portent le nom d'une ville française qui a eu une riche histoire Militaire[2] :

  • numéro 007 "F-RBAA" "Ville d'Orléans"
  • numéro 008 "F-RBAB" "Ville de Toulouse"
  • numéro 010 "F-RBAC" "Ville de Lyon"
  • numéro 011 "F-RBAD" "Ville de Metz"
  • numéro 012 "F-RBAE" sans nom de baptême
  • numéro 014 "F-RBAF" "Ville de Colmar"
  • numéro 019 "F-RBAG" "Ville de Cambrai" (baptisé le 5 septembre 2015 lors d'une cérémonie sur l'ancienne Base aérienne 103 de Cambrai)

Activité aérienne[modifier | modifier le code]

40 % des heures de vol se font OPEX, 15 % en maintien de compétence sur place et 45 % en missions dites CMT pour Centre Multinodal du Transport soit les missions logistiques en métropole. Entre sa création et sa mise en sommeil en 2012, il a effectué 450 000 heures de vol, dont 20% en mission de guerre[3].

Heures de vol par an[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Gannier, « Transall: 44 ans de service », sur Escadrilles.org,‎ (consulté le 8 août 2014).
  2. Air Forces Monthly 332 - novembre 2015
  3. Laurent Lagneau, « L’Escadron de Transport 1/61 Touraine sera reformé le 1er septembre », sur Zone Militaire,‎ (consulté le 8 août 2014).