Escadron de chasse 2/11 Vosges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Escadron de chasse 2/11 Vosges
Insigne de l'escadron
Insigne de l'escadron

Période novembre 1952 – juillet 1996
Type Guerre électronique/Attaque
Garnison Base aérienne 136 Toul-Rosières
Équipement SEPECAT Jaguar

L'escadron de chasse 2/11 Vosges est une ancienne unité de combat de l'armée de l'air française. Ses avions portaient un code entre 11-MA et 11-MZ.

Historique[modifier | modifier le code]

L'EC 2/11 Vosges a été créé le . Il est successivement équipé de F-84G Thunderjet et de F-84F Thunderstreak, avant de passer sur North American F-100D/F Super Sabre à la fin des années 1950. Sa mission principale devient alors la frappe nucléaire pré-stratégique, qu'il est le premier escadron français à assurer (à partir de ). Il reprendra une mission d'attaque conventionnelle en 1967.

L'EC 2/11 Vosges sera le dernier escadron basé en France à voler sur F-100 Super Sabre, avant d'être transformé sur SEPECAT Jaguar en 1977. Il assure alors également l'escorte des raids d'attaque, pour laquelle il est équipé de missiles anti-radar AS-37 Martel, de pods de brouillage CT 51 et de lance-leurres de grande capacité. Comme les autres escadrons de la 11e escadre de chasse, il participe aux déploiements en Afrique.

Lors de la guerre du Golfe (1990-1991), les avions de l'EC 2/11 Vosges participent à la première vague d'attaque aérienne de l'opération Tempête du désert. En 1994, l'escadron hérite d'une escadrille et de la mission de bombardement de précision de l'EC 1/11 Roussillon qui est dissous. Il participe aux opérations de l'OTAN en ex-Yougoslavie, avec notamment des raids sur Pale.

L'EC 2/11 est finalement dissous le 1er juillet 1996.

Escadrilles[modifier | modifier le code]

  • SPA 97 Fanion aux hermines
  • SPA 91 Aigle à tête de mort
  • GC III/6 Masque de Comédie (à partir de 1994)

Bases[modifier | modifier le code]

Appareils[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]