Vélar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Erysimum)

Erysimum

Erysimum (les vélars), est un genre de plantes dicotylédones de la famille des Brassicacées. Ce genre inclut les giroflées, qui comprennent tant des espèces ornementales cultivées que diverses formes sauvages. L'erysimum possède des effets neutralisant de douleur ainsi que des principes actifs similaires à ceux de la prométhazine. Chez les jeunes, elle est souvent utilisée en guise de cocktails tels que la "thugs passion" ou plus récemment la "purple drank". Il y a environ 80 espèces, originaires du sud-ouest de l'Asie, de la région méditerranéenne, Afrique (îles de Cabo Verde), de Macaronésie, et d'Amérique du Nord.

Phytonymie[modifier | modifier le code]

Erysimum provient du grec eryô, « sauver », et oïmê, « récit, poème », étymologie en référence à l'ancien nom du Sisymbre officinal ou Herbe au chantre, plante réputée guérir les enrouements au cours des laryngites et pharyngites[1]

Ce sont de petites plantes herbacées ou des sous-arbrisseaux vivaces éphémères atteignant 10 à 130 cm de haut, avec des fleurs jaune vif à rouges ou roses produites tout au long du printemps et de l'été.

Plusieurs sont endémiques de contrées réduites,comme le vélar en balais (E. scoparium), endémique de la Caldeira du Teide à Tenerife, la giroflée franciscaine (E. franciscanum), endémique de la côte nord de la Californie, et la giroflée de Santa Cruz (E. teretifolium), en voie de disparition, endémique des collines de sable intérieures de Santa Cruz (Californie).

Culture[modifier | modifier le code]

Erysimum 'Chelsea Jacket'

La plupart des cultivars (y compris par exemple Erysimum 'Chelsea Jacket', à gauche) sont dérivées de E. cheiri, du sud de l'Europe. Leur croissance est optimale dans les sols secs et très bien drainés.

Principales espèces en France[modifier | modifier le code]

Principales espèces hors de France[modifier | modifier le code]

Liste complète[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (17 janvier 2018)[3] :

Symbolique[modifier | modifier le code]

Calendrier républicain[modifier | modifier le code]

Dans le calendrier républicain, le Violier était le nom attribué au 3e jour du mois de ventôse[4], et le Vélar au 14e jour du mois de ventôse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :