Erwin Engelbrecht

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Engelbrecht.

Erwin Engelbrecht
Erwin Engelbrecht
Erwin Engelbrecht avec Carl Gustaf Emil Mannerheim en juillet 1941, durant la guerre de Continuation.

Naissance
Wildpark Potsdam
Décès (à 72 ans)
Munich
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903–1919).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1922–1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Artillerie
Années de service 1910-1945
Commandement 163.Infanterie-Division
XXXIII. Armeekorps
Höheres Kommando Saarpfalz
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer

Erwin Engelbrecht (né le à Wildpark Potsdam et mort le à Munich) est un General der Artillerie allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a reçu la croix de chevalier de la croix de fer. Cette décoration était attribuée pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

En janvier 1939, Erwin Engelbrecht est promu général eet en septembre 1942, General der Artillerie. Pendant les années 1939-1942, il est le commandant de la 163e division d'infanterie (Engelbrecht Division) ; plus tard, il est affecté aux forces spéciales.

En 1940, à bord du croiseur lourd allemand Blücher, il dirige l'état-major des forces désignées pour occuper Oslo. Lorsque le navire est coulé, il réussit à en s'échapper.

En 1941, sa division est autorisée à traverser la Suède pour rejoindre les forces finlandaises dans la Carélie, le seul transit à grande échelle à l'époque.

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
Source

Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes