Erwan Le Duc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Erwan Le Duc
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Les Lilas
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession réalisateur

Erwan Le Duc, né le aux Lilas (France), est un réalisateur et scénariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erwan Le Duc est né le aux Lilas[1]. Sa mère est originaire de Saulxures-sur-Moselotte dans le département des Vosges[2].

Il déclare avoir été, à l’âge de douze ans, « embarqué par l’énergie, les couleurs, la liberté du film » Pierrot le fou de Jean-Luc Godard.

Lorsqu’il a entre douze et seize ans, sa famille et lui-même vivent à Londres. À ses seize ans, ils reviennent à Paris[3]. Il commence alors à réaliser de petits films avec son frère, sa sœur et des amis avec les « caméras vidéo 8 de l’époque »[4], sans toutefois avoir de projet de carrière dans le cinéma[3].

Études[modifier | modifier le code]

Erwan Le Duc fait ses études à Sciences Po puis suit un DESS de management culturel à Paris[5].

Il ne fait pas d’études de cinéma, mais « apprend sur le terrain, en fabriquant ses films »[6].

Carrière professionnelle hors cinéma[modifier | modifier le code]

Dans la continuité de ses études, il travaille en 2003 comme chargé de mission du Ministère des Affaires étrangères à l’ambassade de France au Yémen[4], puis en 2005 au Ministère de la Culture à la Direction de l’Architecture[4].

En 2004, après avoir démissionné de sa mission au ministère de la Culture , il survit grâce au RMI pendant deux ans, mais met à profit son temps pour écrire des scénarios[3].

En 2009, il devient chef du service des sports du journal Le Monde[5] où il travaille encore en 2019 après un congé sabbatique pendant le tournage de Perdrix[7].

Carrière cinématographique[modifier | modifier le code]

Erwan Le Duc commence sa carrière cinématographique en 2009, à 32 ans, en tant que co-auteur de la série Diplomatik Park. Entre 2011 et 2015, il réalise quatre courts métrages : Le commissaire Perdrix ne fait pas le voyage pour rien, Miaou Miaou fourrure, Le soldat Vierge et Jamais Jamais.

En 2012, il coécrit le scénario du film Round Trip du réalisateur syrien Meyar Al Roumi[4]. La même année, son court métrage Le Commissaire Perdrix ne fait pas le voyage pour rien lui permet d’être repéré par Élisabeth Depardieu, directrice artistique de la résidence emergence, organisme dédié au cinéma qui aide de jeunes réalisateurs à développer leur projet de premier long métrage. Sans projet concret, il écrit « frénétiquement » un scénario de Perdrix en quinze jours, qui est sélectionné en 2013 par le jury d’emergence, ce qui lui permet de suivre cet atelier six mois plus tard. Confronté à des avis de personnalités internationales du cinéma au sein d’emergence, il peaufine peu à peu son projet de film.

En 2016, il participe à l’atelier Next step[8],[9] de la Semaine de la critique de Cannes.

En 2018, il réalise son premier long métrage Perdrix qui est « accueilli chaleureusement pour sa première mondiale »[2]. Le film est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs de Cannes en mai 2019, où il concourt pour la Caméra d’or[3].

Attachement aux Vosges[modifier | modifier le code]

Pour le tournage du film Perdrix, Erwan Le Duc choisit de tourner le film intégralement dans les Vosges[2]. En effet, « il n'a pas oublié les vacances de son enfance, plusieurs fois par an, dans la maison familiale, chez sa grand-mère » à Saulxures-sur-Moselotte, lieu de naissance de sa mère[2] : pour lui, « tourner dans les Vosges [était] une évidence »[2]. Il parvient pour cela à trouver trois partenariats financiers auprès des collectivités lorraines, de la région Grand Est, du département des Vosges et de la communauté d'agglomération d'Épinal, pour un total s’élevant à environ 10 % du budget total du film[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Diplomatik Park (série), co-auteur

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2013 : son court métrage Jamais Jamais est sélectionné en compétition officielle au Festival du film de Vendôme
  • 2016 : son court métrage Le Soldat vierge est sélectionné pour la semaine de la critique du Festival de Cannes

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Erwan Le Duc, Biographie », sur semainedelacritique.com (consulté le )
  2. a b c d e et f Renaud Hartzer, « Festival de Cannes: “Perdrix”, entièrement tourné dans les Vosges, accueilli chaleureusement pour sa première mondiale », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le )
  3. a b c et d « Erwan Le Duc, du journalisme à la réalisation », sur cnc.fr, (consulté le )
  4. a b c et d « Dossier de presse du film Perdrix », sur pyramidefilms.com (consulté le ), p. 4/11
  5. a et b Patrice Carré, « Erwan Le Duc, biographie », gala.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Dossier de presse du film Perdrix », sur pyramidefilms.com (consulté le ), p. 5/11
  7. « Quinzaine 2019 - Erwan Le Duc : "Un maximum de désir et un certain désordre" », sur lefilmfrancais.com (consulté le )
  8. « Next Step, présentation », sur semainedelacritique.com (consulté le )
  9. « Next Step 2016, Réalisateurs participants », sur semainedelacritique.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]