Ervin Patkaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ervin Patkaï
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Ervin Patkaï est un artiste d'origine hongroise né le à Békéscsaba (Hongrie) et décédé en 1985.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1956 il se forme à l'École des Arts décoratifs de Budapest (atelier Ferenc Medgyessy).

Il a 19 ans quand la répression soviétique le contraint à l'exil.

Arrivé à Paris, il fréquente l'atelier du sculpteur Henri-Georges Adam à l'École des Beaux-arts.

Dès 1961, il est remarqué à la Biennale de Paris.

À partir de 1964, il participe régulièrement aux principaux Salons parisiens :

  • Jeune Sculpture (Il fera partie du comité de l'association de la Jeune Sculpture de 1969 à 1978.)
  • Salon de Mai
  • Grands et Jeunes d'aujourd'hui
  • Salon des Réalités Nouvelles

En 1966 il reçoit le prix André Susse.

En 1967 il érige sa première œuvre monumentale en béton armé au symposium de Grenoble et y expérimente à grande échelle une technique de moulage en polystyrène qu'il avait mise au point dès 1965 et qui va lui donner la possibilité de réaliser plusieurs commandes dans le cadre du 1 %.

Avec l'objectif d'intégrer la sculpture dans la ville et de donner à l'artiste une place de choix dans l'aménagement urbain, il collabore avec des architectes.

En 1975, il est appelé par une équipe d'urbanistes de l'Epamarne (établissement constructeur de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée) pour élaborer le schéma directeur d'un nouveau quartier. À partir de ce moment, son travail personnel est fortement marqué par sa réflexion sur l'urbanisme.

Parti du post-cubisme, ayant redécouvert l'esthétisme baroque, il parvient à la fin des années 1970 à concrétiser ses visions dans des formes épurées, des "espaces intérieurs" qui empruntent leur monumentalité à une architecture hiératique de fiction.

Il mènera une action pédagogique auprès des étudiants en intervenant pendant deux ans à l'École des Beaux-arts de Reims sur le thème du « cadre bâti ».

En 1985, il meurt prématurément des suites d'un accident.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denys Chevalier, Patkai, Galerie Soleil, 1973
  • Patkai : Centre culturel de la Villedieu, Saint-Quentin en Yvelines, 8 février - 29 février 1980, Aries, 1979 (catalogue)
  • Marie-Paule Ritz, L'Art dans la ville : la collaboration d'artistes à la planification urbanistique ; à l'exemple de la participation du sculpteur Ervin Patkai au quartier du Pavé Neuf à la Ville Nouvelle de Marne la Vallée ; une tentative de généralisation de la loi du "10, 1980