Ertuğrul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ertuğrul (frégate)
Ertuğrul Gazi
Titre
Chef des turcs et de la dynastie ottomane
Prédécesseur Suleyman Shah
Successeur Osman Gazi
Biographie
Dynastie Dynastie ottomane
Nom de naissance Ertuğrul Gazi
Date de naissance
Lieu de naissance Ahlat
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décès Söğüt
Père Suleyman Shah
Mère Hayme Hatun
Enfants Osman Ier

Ertuğrul
Dynastie ottomane

Ertuğrul[1] (ou Ertuğrul Gazi, le combattant de la foi ), né à Ahlat vers 1198 et mort à Söğüt vers 1281, est le chef des turcs Kayı oghouzes de 1230 à 1281[réf. nécessaire]. Il est le père d'Osman Ier, le fondateur du Sultanat ottoman.

Vers 1230, il devient le chef des turcs Kayı, une tribu turque oghouze de la branche Boz-ok après la mort par noyade de son père, Suleyman Shah, dans l'Euphrate, alors qu'il fuyait l'attaque soudaine des Mongols.

Cependant, on raconte qu'il ne passa au pouvoir qu'après le règne de sa mère Hayme Hatun qui passa elle, au pouvoir prématurément après la mort de son mari Suleiman Chah noyé dans l'Euphrate.

On cru Ertuğrul mort après qu'il fut capturé par le commandant mongols Baïdju qui essaya de le convaincre de rejoindre l'empire mongol. Après avoir subi toutes sortes de tortures a cause de son refus, il réussit tout de même a s'échapper alors que sa main gauche fut crucifiée sur le champ d'entraînement mongol.

Une frégate de la marine de guerre ottomane lancée en 1863 porte son nom. C'est aussi le nom porté par le yacht à vapeur officiel des derniers sultans qui fut ferraillé dans les années 30.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Uzunçarşılı, İsmail Hakkı, (1994 8. Baskı:2003), Osmanlı Tarihi I. Cilt: Anadolu Selçukluları ve Anadolu Beylikleri Hakkında bir Mukaddime ile Osmanlı Devleti'nin Kuruluşundan İstanbul'un Fethine Kadar, Ankara:Türk Tarih Kurumu ISBN 975-16-0011-1.
  • Akgündüz, Ahmed ve Öztürk, Said (1999), Bilinmeyen Osmanlı, İstanbul:Osav
  • Osmanlı Ansiklopedisi, Tarih/Medeniyet/Kültür, İstanbul: İz Yayıncılık,1996

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi l'orthographe Ertoghrul