Ernst Josephson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernst Josephson
Ernst Josephson, 1851-1906 (Marie-Louise-Caterine Breslau) - Nationalmuseum - 18651.tif

Louise Catherine Breslau : Ernst Josephson

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Jewish cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Fratrie
Jacob Axel Josephson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique
Œuvres réputées
The Water Sprite (d), David and Saul (d), Mrs Hilma Marcus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Judiska, Ernst Josephson.JPG

Vue de la sépulture.

Ernst Josephson (né le à Stockholm (Suède), décédé le ) est un peintre suédois, dont l'œuvre est principalement constituée de portraits et de peintures de la vie folklorique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études d'art en Italie, en France et aux Pays-Bas, entre autres, et aurait dit à l'âge de 20 ans : « Je deviendrai le Rembrandt de Suède ou je mourrai ».

Cependant, sa vie a été marquée par la maladie. Il contracta la syphilis à un âge relativement jeune et, en 1888, il devint malade mental lors d'une visite en Bretagne, ayant des hallucinations religieuses et croyant qu'il était Dieu et Christ .

Plus tard, il a été hospitalisé à Uppsala et a reçu un diagnostic de schizophrénie, mais il a continué à travailler tout au long de sa maladie, souvent dans un état de transe .

Il a également écrit de la poésie, dans les collections Svarta rosor (1888, Roses noires) et Gula rosor (1896, Roses jaunes). Son œuvre principale, Näcken (1884, le Nix), a été refusée par le Musée national suédois à Stockholm ; cependant, le prince Eugén, duc de Närke, a acheté cette peinture.

Le tableau de Josephson Strömkarlen montre la forte influence qu'il a eue sur la culture actuelle des peintres figuratifs scandinaves, notamment le norvégien Odd Nerdrum .

L'acteur Erland Josephson est son petit-fils.

Galerie[modifier | modifier le code]

References[modifier | modifier le code]

  • Facos, Michelle, “A Controversy in Late Nineteenth Century Swedish Painting: Ernst Josephson’s The Water Sprite,” Zeitschrift für Kunstgeschichte (Fall 1993) vol. 56, no. 1: 61-78
  • Facos, Michelle, Nationalism and the Nordic Imagination. Swedish Art of the 1890s. University of California Press (1998)
  • "Josephson, Ernst". Ett Binds Leksikon (3 e éd.). 1990
  • Wikipedia en suédois, article Ernst Josephson
  • Waldemarsudde Museum

Liens externes[modifier | modifier le code]