Ernst Jean-Baptiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ernst Jean-Baptiste
Image illustrative de l’article Ernst Jean-Baptiste
Biographie
Nationalité Drapeau : Haïti Haïtien
Naissance (63 ans)
Lieu Limbé (Haïti)
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
??-1975Drapeau : Haïti Victory SC
1980Drapeau : États-Unis Miami Americans (en)
1980-1981Drapeau : États-Unis Phoenix Inferno (en) (football indoor)100 (1)
1981Drapeau : États-Unis New England Sharks (en)
1983Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale Strikers020 (0)
1984Drapeau : États-Unis Fort Lauderdale Sun (en)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1975-1981Drapeau : Haïti Haïti090 (0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1991-1993Drapeau : Haïti Haïti
1999Drapeau : Haïti Haïti
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 26 octobre 2018

Ernst Jean-Baptiste, surnommé Ze Nono, est un footballeur puis entraîneur haïtien, né le à Limbé (département du Nord)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Joueur du Victory SC, Ernst Jean-Baptiste émigre aux États-Unis en 1975. Dans les années 1980, il évolue dans des clubs d'American Soccer League (Miami Americans (en) et New England Sharks (en)), avant de jouer pour le Fort Lauderdale Strikers, club de NASL. Il termine sa carrière au sein du Fort Lauderdale Sun (en) en United Soccer League.

En sélection[modifier | modifier le code]

International haïtien de 1975 à 1981, Ernst Jean-Baptiste dispute 9 matchs avec les Grenadiers dont huit dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 1982[1].

Entraîneur et dirigeant[modifier | modifier le code]

« Ze Nono » est sélectionneur d'Haïti, dans les années 1990, à deux reprises : entre 1991 et 1993 – où il a l'occasion de diriger les Grenadiers lors des qualifications à la Coupe du monde 1994[3],[4] – puis en 1999.

C'est cependant dans le football amateur qu'il se distingue puisqu'il remporte cinq fois la Copa Latina, un tournoi non professionnel dans le sud de la Floride[5].

Devenu par la suite directeur général adjoint du ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique d'Haïti (MJSAC), il annonce en 2015 son intention de se présenter aux élections de la FIFA[6],[7]. Néanmoins, il doit désister de sa candidature dans la mesure où il ne parvient pas à obtenir le soutien de 5 fédérations nationales y compris celui de la FHF[8].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Ernst Jean-Baptiste », sur www.soccer-db.info (consulté le 26 octobre 2018).
  2. Enock Néré, « Ernst Jean-Baptiste dit « Ze Nono » dans un match de gala au Pérou », sur www.lenouvelliste.com, (consulté le 26 octobre 2018).
  3. (en) « 1994 FIFA World Cup qualification - Bermuda 1:0 Haiti », sur www.allworldcup.narod.ru (consulté le 26 octobre 2018).
  4. (en) « 1994 FIFA World Cup qualification - Haiti 2:1 Bermuda », sur www.allworldcup.narod.ru (consulté le 26 octobre 2018).
  5. (es) Luis F. Sánchez, « Lo que más vale y brilla de Haití estará en el certamen », sur www.elnuevoherald.com, (consulté le 26 octobre 2018).
  6. Legupeterson Alexandre, « Nono candidat : La FHF se positionne », sur www.lenouvelliste.com, (consulté le 26 octobre 2018).
  7. (en) Michelle Kaufman, « Haiti’s Ernst ‘ZeNono’ Jean-Baptiste to seek presidency of FIFA », sur www.miamiherald.com, (consulté le 26 octobre 2018).
  8. Gary Eliézer, « Présidence FIFA : Ernst ‘’Ze Nono‘’ Jean Baptiste a vu son rêve s’envoler », sur www.haititempo.com, (consulté le 26 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]