Ernst Chladni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ernst Chladni
Ernst Florens Friedrich Chladni.jpg

Ernst Chladni

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
WrocławVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Activités
Autres informations
Membre de
Académie des sciences utiles (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ernst Florens Friedrich Chladni, né le 30 novembre 1756 à Wittemberg, mort le 3 avril 1827 à Breslau, physicien allemand.

Il voyagea toute sa vie. Chladni est le fondateur de l'acoustique moderne. Il étudiait expérimentalement les vibrations des plaques, en les saupoudrant de sable fin, obtenant ainsi les figures acoustiques qui portent son nom. Il fit plusieurs découvertes intéressantes, inventa un nouvel instrument de musique, l'euphone ou clavicylindre, un instrument dérivé de l'harmonica de verre de Benjamin Franklin. Il publia en 1802 un Traité d'acoustique, en allemand, traduit en français en 1809. On lui doit aussi des Dissertations sur les météores et les aérolithes (Vienne, 1819).

C'est le premier savant qui émet par écrit l'idée que les météorites sont originaires du système solaire, et sont attirées par le champ de gravitation terrestre ; que les frottements de l'atmosphère, qu'elles traversent à grande vitesse dans leur chute, les échaufferaient et les rendraient lumineuses.

Les figures acoustiques de Chladni[modifier | modifier le code]

Figures acoustiques de Chladni

Ernst Chladni prit un disque de cuivre saupoudré de sable et en frotta le bord avec un archet : il obtint des figures géométriques. "Qu'on juge de mon étonnement en voyant ce que personne n'avait encore vu. Il apparut une étoile à 10 ou 12 rayons, qui m'évoqua aussitôt les expériences sur les figures électriques [de Lichtenberg, en 1777]." Ce sont les figures acoustiques de Chladni. La première description du phénomène apparaît dans Entdeckungen über die Theorie des Klanges.(Leipzig 1787)

Publications[modifier | modifier le code]

Source partielle[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Ernst Chladni » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (Wikisource)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]