Ernest de Ligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ernest de Ligne
image illustrative de l’article Ernest de Ligne

Titre 10e Prince de Ligne
(1918-1937)
Autres titres Prince d'Amblise et d'Épinoy
Prédécesseur Louis de Ligne
Successeur Eugène II de Ligne
Distinctions Chevalier de la Toison d'or
Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare
Autres fonctions Grand d'Espagne
Biographie
Dynastie Maison de Ligne
Nom de naissance Ernest Henri Louis Lamoral de Ligne
Naissance
Paris Ier
(Drapeau de l'Empire français Empire français)
Décès (à 80 ans)
Bruxelles
(Drapeau de la Belgique Royaume de Belgique)
Père Henri de Ligne
Mère Marguerite de Talleyrand-Périgord
Conjoint Diane de Cossé-Brissac

Ernest Henri Louis Lamoral, 10e prince de Ligne (13 janvier 1857 - Paris Ier23 juin 1937 - Bruxelles), prince d'Amblise et d'Épinoy, grand d'Espagne, était un aristocrate belge des XIXe et XXe siècles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était le frère cadet de Louis de Ligne, 9e prince de Ligne, qui n'avait qu'une seule fille comme descendance.

Le roi Albert Ier lui demanda d'être le tuteur des enfants mineurs de feu le prince Napoléon-Victor Bonaparte et de la princesse Clémentine de Belgique.

À la mort de sa mère, Marie Louise Marguerite de Talleyrand-Périgord (1832-1917), veuve du prince Henri de Ligne, il hérite (avec son frère Louis, prince de Ligne et sa sœur, duchesse douairière de Beaufort-Spontin) de l'Hôtel de Cassini, revendu, en 1919, au richissime héritier américain Cecil Blumenthal dit Blunt

Par lettres patentes du 31 mars 1923, Ernest fut autorisé lui et les descendants de son grand-père à utiliser le prédicat d'Altesse. Par nouvelles lettres du 22 octobre de la même année, il eut l'autorisation de porter le titre de « prince d'Amblise et d'Epinoy » par ordre de primogéniture masculine

Le 10e prince de Ligne est mort des suites d'un accident d'automobile.

Titres[modifier | modifier le code]

Fonctions héréditaires[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Fils cadet de Henri Maximilien Joseph Charles Louis Lamoral de Ligne (16 octobre 1824 - Paris27 novembre 1871 - château de Belœil (Belgique)) et de Marguerite de Talleyrand-Périgord (18321917)), Ernest épouse, le 3 janvier 1887 à Paris Ier, Marguerite Constance Marie Diane (19 décembre 1869 - Paris VIIIe10 avril 1950 - Belœil (Belgique)), fille de Roland[1] (18431871), marquis de Cossé-Brissac et sœur François de Cossé-Brissac (1868-1944), 11e duc de Brissac.

De cette union sont nés :

  1. Claude Maurice René Lamoral (19 octobre 1890 - Bruxelles4 avril 1900 - Bruxelles) ;
  2. Eugène II Frédéric Marie Lamoral (18931960), 11e prince de Ligne, prince d'Amblise et d'Épinoy, grand d'Espagne, chevalier de la Toison d'or (1954, brevet no 1263), commandeur de la Légion d'honneur[2], marié avec Philippine Marie Cécile Douce de Noailles (18981991), fille François Joseph Eugène Napoléon de Noailles (18661900), 10e prince de Poix, dont postérité ;
  3. Baudouin Henri Lamoral (28 janvier 1896 - Bruxellesk.a. 8 septembre 1914 - Herentals) ; mort au combat à Herentals lors de la première guerre mondiale
  4. Jeanne Marie Louise (2 octobre 1887 - Bruxelles23 février 1974 - Montabon), marié, le 5 juin 1906 à Bruxelles, avec Léonel Marie Ghislain Alfred, marquis de Moustier (5 avril 1882 - Paris10 mai 1945 - camp de concentration de Neuengamme), dont postérité ;
  5. Marguerite Françoise Marie (15 octobre 1888 - Bruxelles19 février 1889 - Bruxelles) ;
  6. Isabelle Mélanie Marie (23 septembre 1889 - Bruxelles11 décembre 1968 - Bruxelles), mariée, le 25 octobre 1920 à Bruxelles, avec le prince Réginald de Croÿ (26 septembre 187813 avril 1961), fils cadet de Alfred-Emmanuel de Croÿ (13 mars 1842 - Dülmen21 mai 1888 - Bruges), prince de Croÿ-Solre, dont postérité ;
  7. Henriette Marie Juliette (31 décembre 1891 - Bruxelles19 décembre 1981 - Tramecourt), mariée, le 12 août 1919 à Paris, avec Robert Marie (13 février 1890 - Mouchamps14 juillet 1944 - Bruxelles, dans les prisons allemandes[3]), vicomte de Chabot-Tramecourt, dont postérité ;
  8. Marie Charlotte Béatrix (28 août 1898 - Moulbaix8 novembre 1982 - Anvaing), mariée, le 19 juillet 1921, avec le comte Paul de Lannoy (19 juillet 1898 - Bruxelles7 octobre 1980 - Anvaing) . Ce sont les grands-parents de la comtesse Stéphanie de Lannoy, épouse du grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg.
  9. Thérèse Marie Eugénie (27 décembre 1905 - Bruxelles11 décembre 2000 - Bruxelles), mariée, le 22 novembre 1927, au comte Bernard d'Ursel (11 novembre 19044 octobre 1965), dont postérité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]