Ernest Wallon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ernest Wallon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Sport

Marie-Victor-Ernest Wallon[1], né le à Montauban et mort le , est un juriste français, professeur de droit et dirigeant sportif.

Juriste et professeur de droit[modifier | modifier le code]

En 1876, brillant étudiant de 25 ans, Ernest Wallon obtient le titre de docteur en droit : sa thèse porte sur « La condition de la dot mobilière, en droit romain et en droit français ». Il est reçu au concours de l'agrégation de droit privé en 1878. Il est nommé professeur de droit à l’université de Toulouse, titulaire de la chaire de droit administratif en 1885, puis de celle de droit civil en 1887. Il devient aussi doyen de la Faculté.

Dirigeant sportif[modifier | modifier le code]

Ernest Wallon est le premier président du Stade toulousain, club de rugby à XV fondé en 1907. Il en est également le premier et le plus gros actionnaire, avec un sixième des actions pour une valeur de 10 000 francs[2],[3].

Lors de la restauration et modernisation du site en 1921, année de son décès, le Stade des Ponts-Jumeaux est renommé « Le Wallon » à sa mémoire[4]. Aujourd’hui, le Stade toulousain joue dans un nouveau stade appelé Stade Ernest-Wallon en l'honneur de son premier président.

À sa mort, il lègue une bourse d'études annuelle pour un étudiant de seconde année de son université, grâce aux arrérages d'un titre de 600 francs de rente sur l'état français[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De la dot mobilière en droit romain et en droit français, Paris, 1878, éd. E.Thorin, 7 rue de Médicis[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Personnel de la Faculté de droit de Toulouse depuis la fondation de l'Université, au treizième siècle, BNF / Gallica.
  2. En 2000, les experts estiment cet investisment à une valeur équivalente à 4 000 000 francs.
  3. « Musée du Stade toulousain » (consulté le )
  4. « L'Auto-vélo : automobilisme, cyclisme, athlétisme, yachting, aérostation, escrime, hippisme / directeur Henri Desgrange », sur Gallica, (consulté le )
  5. L'Express du Midi, 15 juin 1922, p. 3/6.
  6. Recueil général des lois et des arrêts : en matière civile, criminelle, commerciale et de droit public, 4e cahier mensuel.

Liens externes[modifier | modifier le code]