Ernest Raynaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raynaud.
Ernest Raynaud
Ernest Raynaud by Cazals.jpg

Ernest Raynaud
Portrait par Frédéric-Auguste Cazals.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Ernest Raynaud, né à Paris (10e arrondissement) le [1] et mort le , est un écrivain et poète français. Il fut également commissaire de police.

Ardennais par sa mère, il a passé son enfance à Condé-les-Vouziers, Coulommes, Sainte-Vaubourg et Attigny. Aussi, Paul Verlaine a pu lui écrire :


Nous sommes tous les deux des moitiés d'Ardennais,
Moi plus foncé que vous, dirais-je plus sauvage ?
Procédant des Forêts, quand vous de ce Vallage
Doux et frisque qu'aussi bien que vous je connais.[2]

Il fut l'un des poètes éminents du groupe de l'école romane, fondé par Jean Moréas en 1891, qui compta également parmi ses membres Charles Maurras, Maurice du Plessys, Raymond de La Tailhède, Frédéric Amouretti et Lionel des Rieux. Il collabora à de nombreuses revues, notamment à la Revue critique des idées et des livres.

Principales publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fernand Clerget, Littérateurs et artistes : Ernest Raynaud, 1905 Texte en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 10/838/1864 (consulté le 9 octobre 2012)
  2. Octave Guelliot, Géographie traditionnelle et populaire du département des Ardennes Librairie Emile Nourry, 1931, p.84