Ernest Oppenheimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ernest Oppenheimer
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Eduard Oppenheimer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Nanette (?) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Bernard Oppenheimer (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
May Pollack (d)
Caroline Magdalen Harvey (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Harry Frederick Oppenheimer
Frank Oppenheimer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ernest Oppenheimer () est un entrepreneur et philanthrope sud-africain, fondateur du groupe minier Anglo American Corporation. Il a aussi contrôlé le conglomérat diamantaire De Beers[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire du Grand-duché de Hesse, il est le fils d'Edward Oppenheimer, marchand de cigares. Âgé de 17 ans, il entre comme employé chez un courtier spécialisé dans le diamant et basé à Londres, Dunkelsbuhler & Company. En 1902, cette société le nomme en Afrique du Sud, représentant, dans la ville de Kimberley, dont il devient le maire en 1912. Il participe à l'effort de guerre aux côtés des armées de l'Empire britannique durant la Première Guerre mondiale en mobilisant des troupes[2],[3].

En 1917, il s'associe à William Lincoln Honnold, un ingénieur américain propriétaire de nombreuses mines sud-africaines, et ensemble fondent l'Anglo American Corporation (AAC) avec l'aide la banque JP Morgan. Jusqu'en 1953, Ernest Oppenheimer en est le président. Il prend également une participation majoritaire dans la De Beers, et en devient le président en 1929. Sa succession est transmise à son fils, Harry Oppenheimer.

La famille Oppenheimer constitue la première fortune d'Afrique du Sud, avec un montant total de 4,6 milliards de dollars, selon Forbes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.britannica.com/biography/Ernest-Oppenheimer
  2. (en) [nécrologie] « Sir Ernest Oppenheimer », in: The Times of London, 26 novembre 1957.
  3. (en) « Sir Ernest Oppenheimer », notice biographique, SAHO.

Liens externes[modifier | modifier le code]