Ernest Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legrand.
Ernest Legrand
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Ernest Legrand, né le à Lesmont et mort le à Paris, est un sculpteur et peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ernest Legrand suit des cours de dessin et de sculpture dans l'atelier de Léon Moynet à la Sainterie de Vendeuvre-sur-Barse. En 1890, il s'installe à Paris et est admis dans l'atelier du sculpteur Alfred Boucher avec lequel il participe, en 1902, à la création de la cité d'artistes « La Ruche » pour aider les jeunes artistes démunis.

Ernest Legrand continue sa formation à l'École des beaux-arts de Paris sous la direction de Paul Dubois et Gabriel-Jules Thomas. Il a sculpté environ 84 œuvres en marbre, bois, cire et bronze et il a peint une vingtaine d'aquarelles et huiles.[réf. nécessaire]

Il est promu officier de l'ordre des Palmes académiques en 1908.

Œuvres[modifier | modifier le code]

L'État a acquis deux sculptures, le musée de Troyes en possède dix, la préfecture de l'Aube une, ainsi que le musée de Versailles[Lequel ?] et l'église d'Auxon.

  • Espéranto
  • David combattant Goliath (1900), œuvre achetée par l'État français, premier second grand prix de Rome de sculpture
  • Fustel de Coulanges, buste en plâtre (1904), commande de l'État français
  • Fustel de Coulanges, buste en marbre (1906)
  • Le Bonheur d'une mère, marbre, exposé à la préfecture de Troyes
  • Décors du Théâtre Colón à Buenos Aires, inachevés à sa mort

Récompenses[modifier | modifier le code]