Ernest Jaspar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jaspar.
Ernest Jaspar
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activité
Une réalisation d'Ernest Jaspar : l'hôtel La Régence, Place Poelaert 3 à Bruxelles ; actuellement Tribunal et Cour du Travail.

Ernest Jaspar (Schaerbeek 5 janvier 1876 - Bruxelles 19 août 1940) est un architecte belge

Famille[modifier | modifier le code]

Ernest Maximilien Jaspar était le fils de l'entrepreneur de travaux publics Pierre Jaspar et d'Elisabeth Haeseleer. Il épousa Marguerite Coopman (1878-1959), fille du poète flamand Theophiel Coopman. Ils eurent parmi leurs six enfants, le ministre et diplomate Marcel-Henri Jaspar. Ernest eut comme frère Henri Jaspar qui fut premier ministre de Belgique.

Ernest Jaspar obtint concession de noblesse héréditaire ainsi que le titre personnel de baron le 11 avril 1940, soit peu de jours avant l'invasion allemande et quatre mois avant sa mort.

Profession[modifier | modifier le code]

De 1906 à 1914, Ernest Jaspar, alors associé à l'industriel Edouard Empain, participa à l'édification d'une partie significative de la ville d'Héliopolis à proximité du Caire[1].

Il conçut un hôtel à Goma (RDC) ainsi que certains bâtiments de l'université de Hyderabad en Inde[1].

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1900: maison situées au 137, avenue Edouard Ducpétiaux à Bruxelles[2].
  • 1905: maison située au 51, rue de l'Abbaye à Bruxelles[3].
  • 1919 : Presbytère situé au 5, Geluveldplaats à Geluveld[4].
  • 1928 : Hôtel "La Régence", place Poelaert, 3.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alex Salkin, « L’architecte Ernest Jaspar », L’art belge, 31 décembre 1920, p. 5-8.
  • Anne Van Loo, « Retour d'Égypte : Ernest Jaspar (1876-1940) : D'Héliopolis à Hyderabad », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, 1994, no 73-74, pp. 343-362 ISSN 0997-1327
  • Anne Van Loo, « Ernest Jaspar à Héliopolis 1905-1916 », in Mercedes Volait (dir.), Le Caire-Alexandrie, architectures européennes, 1850-1950, Cedej/Ifao, 2001, p. 109-120 et p. 121-137.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne Van Loo, « Retour d'Égypte : Ernest Jaspar (1876-1940) : D'Héliopolis à Hyderabad », Revue du monde musulman et de la Méditerranée, 1994, no 73-74, pp. 343-362 ISSN 0997-1327
  2. http://www.irismonument.be/fr.Saint-Gilles.Avenue_Edouard_Ducpetiaux.137.html
  3. http://www.irismonument.be/fr.Ixelles.Rue_de_l_Abbaye.51.html
  4. https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/relict/33122