Ernest III de Saxe-Hildburghausen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ernest III de Saxe-Hildburghausen, né à Gotha le , et décédé à Hildburghausen le , est un duc de Saxe-Hildburghausen. Il appartient par sa naissance à la branche Enerstine de la Maison de Wettin, dont il fonda par la suite une quatrième branche : la branche de Saxe-Hildburghausen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ascendance et héritages[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Ernest Ier de Saxe-Gotha et de Élisabeth-Sophie de Saxe-Altenbourg.

À la mort de son père, survenue en 1675, Ernest III de Saxe-Hilburghausen gouverne conjointement avec ses frères le duché. Lors du partage des terres signé en 1680, les villes d'Hildburghausen, Helburg, Königsberg échoient à Ernest III de Saxe-Hildburghausen.

Par ce partage, il devient le fondateur de la branche de Saxe-Hildburghausen (quatrième branche de la Maison de Wettin), qui s'éteint en 1991. À la mort de ses frères Henri (en 1710) et Albert (en 1699) décédés sans héritiers, Ernest III de Saxe-Hilburghausen reçoit les villes de Sonnefeld et Behringen.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse le 30 novembre 1680 la fille de Georges de Waldeck (en), Sophie Henriette de Waldeck (morte en 1702). Cinq enfants naissent de cette union :

Réalisations[modifier | modifier le code]

Ernest III de Saxe-Hilburghausen a entrepris des grands travaux pour son château de HIlburghausen.

En 1683, il participe à la bataille de Vienne, aux batailles de Gran et de Neuhaeusel, puis entre au service des Hollandais. Avec le grade de colonel, il participe à la bataille de Kaiserswerth.

En 1710, il donne refuge à des familles protestantes française chassées par l'Édit de Nantes (17 octobre 1685).

Liens internes[modifier | modifier le code]