Ernest Hollings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hollings.

Ernest Hollings
Illustration.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour la Caroline du Sud

(38 ans, 1 mois et 25 jours)
Prédécesseur Donald S. Russell (en)
Successeur Jim DeMint
106e gouverneur de Caroline du Sud

(3 ans, 11 mois et 26 jours)
Prédécesseur George Timmerman Jr. (en)
Successeur Donald S. Russell (en)
Biographie
Nom de naissance Ernest Frederick Hollings
Date de naissance (96 ans)
Lieu de naissance Charleston (Caroline du Sud)
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de The Citadel (en)
Université de Caroline du Sud

Signature de Ernest Hollings

Ernest Hollings
Gouverneurs de la Caroline du Sud

Ernest Frederick Hollings dit Fritz Hollings est un homme politique américain né le à Charleston (Caroline du Sud). Membre du Parti démocrate, il siège pendant 38 ans au Sénat des États-Unis, où il représente son État natal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Fritz Hollings est né et a grandi à Charleston en Caroline du Sud. Diplômé du collège militaire de la Citadelle (en) en 1942, il sert dans l'armée de terre américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il reprend ses études à la faculté de droit de l'université de Caroline du Sud et s'installe comme avocat à partir de 1947[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Hollings siège à la Chambre des représentants de Caroline du Sud de 1949 à 1954. Il est élu lieutenant-gouverneur de l'État en 1954, puis gouverneur de Caroline du Sud en 1958[1],[2]. À 36 ans, il est alors le plus jeune gouverneur qu'ait connu l'État[3]. Durant son mandat, sont créés les universités technologiques et le réseau de télévision éducatif de Caroline du Sud[2].

En novembre 1966, il est élu au Sénat des États-Unis pour terminer le mandat de Olin D. Johnston (en)[1], mort l'année précédente. Il est réélu en 1968, 1974, 1980, 1986, 1992 et 1998. Durant ses 38 années au Sénat, il préside plusieurs commissions dont celle du budget (1979-1981) et celle sur le commerce, les sciences et les transports (1987-1995, 2001-2003)[1].

Il se présente à l'élection présidentielle américaine de 1984 mais se retire de la course après les primaires du New Hampshire, où il finit en sixième position[4].

Hollings choisit de ne pas se représenter lors des élections sénatoriales de 2004, citant notamment sa lassitude face à l'importance prise par les levées de fonds et les lobbys[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épouse en premières noces Patricia Salley. Le couple divorce en octobre 1970 et Hollings se remarie l'été suivant avec Rita Liddy, surnommée Peatsy, une professeure qui fut également son assistante au Sénat[5]. Peatsy Hollings meurt en 2012[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « HOLLINGS, Ernest Frederick (Fritz), (1922 - ) », sur bioguide.congress.gov (consulté le 26 septembre 2017).
  2. a et b (en) Ashley Heffernan, « Fritz Hollings statue unveiled in downtown Charleston », sur charlestonbusiness.com, (consulté le 26 septembre 2017).
  3. a et b (en) Rebecca Leung, « Parting Shots From Fritz Hollings », sur cbsnews.com, (consulté le 26 septembre 2017).
  4. (en) Bernard Weinraub, « HOLLINGS AND ASKEW QUIT CONTEST; MONDALE SEES 'LONG, TOUGH FIGHT' », sur nytimes.com, (consulté le 26 septembre 2017).
  5. (en) « Senator Ernest Hollings Weds Miss Rita Liddy », sur nytimes.com, (consulté le 26 septembre 2017).
  6. (en) Schuyler Kropf, « Peatsy Hollings was teacher, mentor », sur postandcourier.com, (consulté le 26 septembre 2017).