Ernest Hilgard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernest Hilgard
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à BellevilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 97 ans)
à Palo AltoVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de l'Illinois et université YaleVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions NAS Award for Scientific Reviewing (en), William James Fellow Award (en) () et prix APA pour une contribution scientifique remarquable à la psychologie (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie américaine des arts et des sciences, Académie nationale des sciences, Société américaine de philosophie et Association américaine de psychologieVoir et modifier les données sur Wikidata

Ernest Ropiequit « Jack » Hilgard, né le à Belleville (Illinois) et mort le à Palo Alto, est un psychologue américain et professeur de psychologie à l'université Stanford.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient une licence à l'université de l'Illinois, en 1924, puis il étudie la psychologie à Yale, où il obtient son doctorat en 1930. Connu dans les années 1950 pour ses travaux de recherche sur l'hypnose, il est notamment à l'origine du concept de l'« observateur caché ». Il est également connu pour sa collaboration avec André Weitzenhoffer pour l'élaboration d'échelles psychométriques permettant la quantification de la suggestibilité hypnotique. Son ouvrage Introduction to Psychology, publié avec Richard C. Atkinson, puis réédité sous l'intitulé Hilgard's Introduction to Psychology est un manuel classique pour étudiants[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Divided Consciousness: Multiple Controls in Human Thought and Action, 331 p.
  • Psychoanalysis as Science: The Hixon Lectures on the Scientific Status of Psychoanalysis, avec Eugene Pumpian-Mindlin et Lawrence Kubie, California Institute of Technology Hixon Fund - Psychoanalysis, 1956, 174 p.
  • Avec Donald George Marquis et Gregory A. Kimble, Conditioning and Learning, 1961, 590 p.
  • Instructor's Manual for Hilgard, Atkinson, and Atkinson's Introduction to Psychology, Harcourt Brace & World, 1962
  • The experience of hypnosis: A shorter version of Hypnotic susceptibility, 1966
  • Theories of Learning, by Ernest R. Hilgard, Gordon H. Bower - Psychology - 1975 - 698 p.
  • American Psychology in Historical Perspective: Addresses of the Presidents of the American Psychological Association, 1892-1977, 1978, 558 p.
  • States of Consciousness, by American Psychological Association Staff, Gabelko, American Psychological Association, Ernest Hilgard, Donald O. Hebb 1981
  • Fifty Years of Psychology: Essays in Honor of Floyd Ruch, avec Floyd Leon Ruch, 1988, 204 p.
  • (en) Rita L. Atkinson et Daryl J. Bem (éd.) Hilgard's Introduction to Psychology, Wadsworth Publishing Co Inc, 13e édition, 1990, 874 p. (ISBN 978-0155080447).
  • (en) Hypnosis in the Relief of Pain: Expanding the Goals of Psychotherapy, avec Josephine Rohrs Hilgard, 1994, 294 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Psychology’s Evolution through its texts: Analysis of E. R. Hilgard’s Introduction to Psychology, Psicothema (ISSN 0214-9915) CODEN PSOTEG 2002. Vol. 14, n°4, pp. 810-815

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]