Ernest Dagonet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ernest Dagonet
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Ernest Dagonet, né le à Châlons-en-Champagne où il est mort le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dagonet vient à Paris en 1881. Auteur d’œuvres en bronze, quelques-unes à caractère animalier, Dagonet est également portraitiste, mais n’a pas négligé de sculpter des sujets religieux, historiques et allégoriques.

En 1886, il obtient une mention honorable, au Salon des artistes français[1], pour un Christ au tombeau, aujourd’hui au musée de Saint-Dizier. À l'Exposition universelle de Paris de 1889, il reçoit une médaille de bronze puis en 1890, au Salon des artistes français, une médaille de 3e classe[1]. En 1890, sa statue en marbre la Nuit Pleine est acquise par l’État et placée au Palais du Sénat.

En 1895, il reçoit une médaille de bronze, pour son Ève en marbre, actuellement au musée du Luxembourg. L'année suivante, il obtient une médaille de 2e classe à l’Exposition internationale de Bruxelles puis une médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1900[1]. On lui doit la tombe de Greuze au cimetière de Montmartre.

Il avait épousé la fille de Moreau-Vauthier en 1885.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Moreau-Vauthier, Ernest Dagonet : (4 mai 1856-30 juillet 1926), Paris, Imprimerie de Vaugirard, 1930.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, t. 1, A-E, Art & Édition, , p.343.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :