Ernest-Sylvain Bollée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ernest-Sylvain Bollée
Naissance
Décès
Profession

Ernest-Sylvain Bollée, né en 1814 et mort en 1881[1], est un fondeur de cloches itinérant (affaire de famille depuis 1715), inventeur de l'éolienne Bollée, père d'Amédée-Ernest Bollée, d'Ernest-Jules Bollée et d'Auguste-Sylvain Bollée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ernest-Sylvain Bollée est issu d’une grande famille de fondeur de cloches[1].

Ernest-Sylvain épouse F.-G. Dufour. Ils ont trois fils : Amédée né en 1844, Ernest-Sylvain en 1846 et Auguste en 1847[1].

Lors de son premier brevet pour l’éolienne en 1868, il a 56 ans. Ce fut probablement Ernest-Sylvain qui utilisa pour la première fois le mot « éolienne », en tant que nom commun, en déposant son brevet[1].

Sous sa direction, la fabrique de cloche élargit son domaine de fabrication et diversifie ses activités. Il fabrique ainsi des robinets, des canalisations, des pompes, des béliers hydraulique (découverte de Joseph de Montgolfier, celui-là même qui sera à l’origine de la montgolfière avec son frère Jacques-Étienne Montgolfier)[1].

Le développement industriel et agricole de la seconde moitié du XIXe siècle exige un approvisionnement en eau plus important et des normes de pureté plus strictes. C’est la grande époque de l’essor industriel[1].

L'éolienne est commercialisée à partir de 1874[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Gaucheron et J. Kenneth Major, Les éoliennes Bollée, Fédération française des amis des moulins, , 75 p..
  • « Les éoliennes Bollée », sur carnetdevoyagedejosephine.e-monsite.com (consulté le 11 juillet 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]