Ermite vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Phaethornis guy

Phaethornis guy
Description de cette image, également commentée ci-après

Un mâle

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Apodiformes
Famille Trochilidae
Genre Phaethornis

Nom binominal

Phaethornis guy
(Lesson, 1833)

Répartition géographique

Description de l'image Phaethornis guy map.svg.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 22/10/1987

L'Ermite vert (Phaethornis guy) est une espèce de colibris présente en Colombie, Costa Rica, Équateur, Panama, Pérou, Trinité-et-Tobago, Venezuela.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition de l'espèce comprend le sud de Amérique centrale : Costa Rica et Panama ; et le nord-ouest de l'Amérique du Sud : au nord-est jusqu'au Venezuela et Trinité-et-Tobago, et au sud jusqu'au nord des Andes et à l'est du Pérou.

Habitat[modifier | modifier le code]

L'espèce habite les forêts tropicales et subtropicales humides de montagne.

Description[modifier | modifier le code]

L'Ermite vert mesure 13 à 15 cm de longueur et a un bec très incurvé de plus de 4 cm. La partie inférieure du bec est pratiquement rouge. Le mâle est principalement vert foncé et a le croupion vert bleuté. Son ventre et son poitrail sont gris foncé (ou vert foncé dans la sous-espèce (Phaethornis guy coruscus). Les plumes de sa queue sont noires et les plumes centrales peuvent être assez longues. La femelle a le poitrail et le ventre plus clair (grisâtre), et les plumes centrales de sa queue sont parfois plus longues que celles du mâle. Les deux sexes ont le masque caractéristique des espèces du genre Phaethornis[1] (les deux lignes claires soulignant chaque œil sont très pâles chez le mâle et peuvent même être absentes[2]).

Comportement[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est plutôt solitaire.

Nidification[modifier | modifier le code]

Les mâles forment des leks lâches lors des parades nuptiales[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, cette espèce est constituée des quatre sous-espèces suivantes :

  • Phaethornis guy apicalis (Tschudi, 1844) ;
  • Phaethornis guy coruscus Bangs, 1902 ;
  • Phaethornis guy emiliae (Bourcier & Mulsant, 1846) ;
  • Phaethornis guy guy (Lesson, 1833).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Steven L. Hilty, Bill Brown, A guide to the birds of Colombia, voir section source.
  2. Fogden S.C.L. Oiseaux du Costa Rica. Broquet, Ottawa, 2007, 144 p.
  3. Fogden S.C.L. Oiseaux du Costa Rica. Broquet, Ottawa, 2007, 144 p.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Steven L. Hilty, Bill Brown, A guide to the birds of Colombia, Princeton University Press, 1986, p. 252 (ISBN 069108372X)