Ermitage Notre-Dame de Font-Romeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ermitage Notre-Dame
de Font-Romeu
Vue nord de la chapelle et son clocher
Vue nord de la chapelle et son clocher
Présentation
Culte Catholique romain
Type Ermitage
Rattachement Diocèse de Perpignan-Elne
Début de la construction XVIIe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant Baroque.
Protection Logo monument historique Classé MH (1928) (camaril)
 Inscrit MH (1999)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Ville Font-Romeu-Odeillo-Via
Coordonnées 42° 30′ 45″ nord, 2° 02′ 46″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ermitage Notre-Dame de Font-Romeu

L'ermitage Notre-Dame se situe sur la commune de Font-Romeu-Odeillo-Via dans le département des Pyrénées-Orientales (région Languedoc-Roussillon), à environ un kilomètre au nord du centre-ville, sur la route départementale 618 en direction de Bolquère.

Historique[modifier | modifier le code]

Construits au XVIIe siècle, puis plusieurs fois agrandis, les bâtiments actuels s'organisent autour d'une cour rectangulaire, fermée au nord par la chapelle Notre-Dame. Celle-ci, construite au XVIIe siècle, et remaniée au XVIIIe siècle, abrite un remarquable mobilier baroque en partie réalisé par le sculpteur catalan Joseph Sunyer[1].

L'ermitage comporte un camaril, dans lequel est abritée la statue de la Vierge de Font-Romeu, sculpture romane datée du XIIe siècle. Cette pièce de 4 m par 4 est accolée à l'est de l'église, dont elle est séparée par le retable du maître-autel. Elle a été élevée à l'emplacement de l'oratoire primitif au XVIIIe siècle, et décorée par l'artiste Joseph Sunyer à la même époque. Le mobilier qui l'orne est classé Monument historique depuis 1928[2].

La statue de la Vierge est descendue par procession (Baixar ou Despedida) le 8 septembre (ou le dimanche le plus proche) à l'église d'Odeillo où elle reste en hiver, puis est remontée (Pujar) au printemps (dimanche de la Trinité) à l'Ermitage où elle passe l'été[3].

Photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :