Erin Pizzey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Erin Pizzey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Université Cheikh-Anta-Diop
Leweston School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Fratrie
Conjoint
Jack Pizzey (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Erin Patria Margaret Pizzey, née Carney le à Tsingtao en Chine, est une écrivaine et militante pour les droits des femmes britannique. Elle est notamment connue pour avoir fondé l'un des premiers refuges pour femmes victimes de violences familiales, « Women's Aid », en 1971[1]. Elle est aussi engagée dans des mouvements anti-féministes comme A Voice For Men.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erin Pizzey est âgée de 3 ans quand sa famille est capturée par des Japonais afin d'être échangée contre des prisonniers de guerre. Elle fait par la suite de nombreux voyages, notamment en Afrique du Sud, au Canada, en Amérique, en Iran, à Hong Kong et en Angleterre, où elle s'installe finalement. C'est dans la banlieue de Londres, en 1971, qu'elle donne naissance au premier refuge portant aide et assistance aux femmes. En 1975, les éditions des femmes publient Crie moins fort les voisins vont t'entendre, un ouvrage sur cette expérience[2].

Elle collabore également à certain journaux dont, entre autres, The New Statesman, The Sunday Times et Cosmopolitan[3].

En 2016, elle participe au documentaire The Red Pill de Cassie Jaye où elle explique la création des refuges pour femmes.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • International Order of Volunteers for Peace
  • International Order of Volunteers For Peace, Diploma Of Honour 1981.
  • Nancy Astor Award for Journalism 1983.
  • World Congress of Victimology 1987 - Distinguished Leadership Award.
  • St. Valentino Palm d'Oro International Award for Literature 1994.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Scream quietly or the neighbours will hear, Penguin (1974), paru en français sous le titre Crie moins fort les voisins vont t'entendre avec une préface de Benoîte Groult, éditions des femmes, (1975).
  • The slut's cook book, aux éditions Macdonald & Co (1981)
  • Prone to violence, Erin Pizzey et Jeff Shapiro, aux éditions Hamlyn (1982)
  • Erin Pizzey collects : an anthology of her writing, personally introduced, aux éditions Hamlyn (1983)
  • Wild child: an autobiography, Erin Pizzey (1995)
  • The emotional terrorist and the violence-prone, aux éditions Commoners' Pub (1998)
  • Infernal child: world without love, aux éditions Little Hermit (2005)
  • This way to the revolution: a memoir, aux éditions Peter Owen (2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Erin Pizzey, Babelio, consulté le 7 août 2012.
  2. Erin Pizzey, desfemmes.fr, consulté le 7 août 2012.
  3. (en) Erin Pizzey, womenspeakers.co.uk, consulté le 7 août 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]