Erin Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Erin Meyer
Erin Meyer Headshot.JPG
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meyer.

Erin Meyer , née le 22 août 1971 est une auteure américaine, professeure en management interculturel à l'Institut européen d'administration des affaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erin Meyer est née et a grandi dans le Minnesota. Elle passe la majeure partie de sa vie adulte en Europe et en Afrique.

Elle est professeure à l'Institut européen d'administration des affaires, son travail porte sur le management interculturel et le travail d'équipe global. Elle étudie comment des personnes de différentes cultures établissent la confiance, communiquent, prennent des décisions et perçoivent les situations différemment, surtout en milieu de travail. Elle contribue régulièrement à la revue Harvard Business Review[1].

Son livre paru en 2014 The Culture Map: Breaking Through the Invisible Boundaries of Global Business traduit en 2016 en français sous le titre La carte des différences culturelles: 8 clés pour travailler à l'international analyse l'impact des différences culturelles nationales sur les entreprises[2]. Il représente ses données de recherche collectées dans plus trente pays différents. Elle y fournit un cadre d'évaluation des différentes cultures et propose des stratégies pour améliorer le succès à l'international . Elle identifie huit échelles qui reflètent la plupart des différences à l'intérieur et entre les cultures. En utilisant cette méthode, Erin Meyer développe un outil d'auto-évaluation pour Harvard Business Review, qui permet de se situer dans un contexte international et de comparer ses méthodes de gestion aux styles de gestion d'autres cultures[3].

Il est traduit également en coréen, japonais, chinois, indonésien et turc.

L'intérêt de Erin Meyer pour la gestion interculturelle remonte à ses années de bénévolat au sein du Corps de la paix, où elle enseignait l'anglais au Botswana. Plus tard, elle travaille aux ressources humaines chez McKesson, puis chez HBOC et Aperian Global.

En 2015, elle reçoit le prix Thinkers50 décerné à la personne la plus susceptible d'avoir un impact sur l'avenir de la pensée commerciale dans la catégorie "Nouvelle génération à suivre"[4],[5]. En 2017, elle est nommée par HR Magazine comme l'une des 30 personnes les plus influentes dans le domaine des ressources humaines[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.hrmagazine.co.uk/hr-most-influential/profile/erin-meyer-1 », sur www.hrmagazine.co.uk (consulté le 2 novembre 2017)
  2. (en) Rawn Shah, « 'The Culture Map' Shows Us The Differences In How We Work WorldWide », Forbes,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  3. « What's Your Cultural Profile? », sur hbr.org (consulté le 2 novembre 2017)
  4. « Thinkers50, les oscars des idées les plus stimulantes », Les Echos Business,‎ (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2017)
  5. (en-US) « Erin Meyer », Thinkers 50,‎ (lire en ligne, consulté le 2 novembre 2017)
  6. « 2017 Results | HR Most Influential », sur www.hrmagazine.co.uk (consulté le 2 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]