Erika Miklósa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Erika Miklósa
Description de cette image, également commentée ci-après
Erika Miklósa (1971- )
Nom de naissance Erika Miklósa
Naissance (48 ans)
Drapeau de la Hongrie Kiskunhalás, Hongrie
Activité principale Artiste lyrique
Soprano
Style Opéra
Récompenses cf. Distinctions honorifiques et récompenses
Site internet Site officiel

Erika Miklósa est une soprano colorature hongroise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erika Miklósa est née le à Kiskunhalas, Hongrie. Jeune adolescente, elle se destine à l'athlétisme et prépare l'heptathlon mais un accident anéantit ses espoirs. Elle doit revoir son orientation. En raison de ses dons naturels pour le chant elle choisit d'être cantatrice. Elle débute dans les réunions de famille, les mariages et autres cérémonies officielles. À l'âge de 16 ans et à l'occasion d'une de ces exhibitions, elle est remarquée par un professeur de chant. Ce dernier, enthousiasmé par la qualité de sa voix, commence à lui enseigner[1].

Elle intègre rapidement le Conservatoire de musique Liszt Ferenc à Szeged avant d'étudier à New York puis à Milan.

Elle voue à sa Hongrie un amour indéfectible et habite un petit village perché dans les collines de Bakony. Elle n'a jamais envisagé de quitter son sol natal. Il lui tarde d'y revenir lorsqu'elle s'absente[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1990, Erika Miklósa devient soliste à l'Opéra national de Hongrie où elle restera jusqu'en 1999, chantant différents rôles de soprano.

Julia Hamari l'invite pour le concert qu'elle donne à Bruxelles en 1992. C'est la première fois que Miklósa se produit à l'étranger[1]. La même année, à Mannheim, elle chante la Reine de la nuit dans la Flûte enchantée de Mozart. Dès lors sa carrière internationale prend son essor[2].

En 1996, elle part étudier à l'Academy of Vocal Arts de Philadelphie puis à la Scala de Milan.

Avec quelque 300 représentations[réf. souhaitée] de la Flûte enchantée, elle a marqué de son empreinte le rôle de La reine de la nuit qu'elle chante sur les plus prestigieuses scènes du monde : Royal Opera House de Londres en 2008, l'Opéra de Vienne, le Metropolitan Opera de New York, l'Opéra de Paris en 2004, Modène en 2006. Elle est sous contrat permanent avec le MET depuis 2004[1].

À côté des airs d'opéra, elle aime chanter l'opérette ou, plus simplement, des pièces de musique[1].

Bien qu'ayant bâti sa carrière sur la musique, elle dit, avec une pointe de regret :

« J'ai bâti ma propre carrière, mais je suis restée une sportive dans mon cœur. Chacune de mes représentations est comme une course que je dois gagner ou, tout au moins, faire de mon mieux pour cela.[3],[1] »

La voix[modifier | modifier le code]

Principaux rôles[modifier | modifier le code]

Opéras
Opérette
  • Emmerich Kálmán: Die Bajadere (La Bayadère) - Odette
Pièces musicales

Récompenses et distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Pro Opera Lyrica Opera Singer of the Year 1993 (Hongrie)[1];
  • 1993 : 1er prix catégorie Voix Prize in Voice category[1];
  • 1995 : Prix européen de la culture (Zurich) pour le rôle de La reine de la nuit[1];
  • 1998 : Ordre du mérite de la Hongrie[1];
  • 1999 : Citoyenne honoraire de la ville de Kiskunhalás[1];
  • 2003 : Artiste du comitat de Bács
  • 2006 : Franz Liszt Artist Award[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Rainbow (2000)
  • Alternadiva (2003)
  • In Starlight (2003)
  • Free Sky (2006) - Album pop
  • Impression (2006) - Arias
  • Das Mozart Album () / Elīna Garanča, Anna Netrebko, Bryn Terfel, Thomas Quasthoff, Ren Pape, Erika Miklósa, Deutsch gramophon (Universal), ASIN : B000FKO1Q4
  • Die Zauberflöte (La flûte enchantée) K.620 / Act 2 - "Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen" () / Röschmann · Miklósa · Strehl · Pape · Müller-Brachmann · MCO · Abbado, Deutsch gramophon (Universal), ASIN : B000EGFV2C;
  • Az Eg Szabad (actuellement indisponible);

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k et l (en) « Site officiel » (consulté le 2 octobre 2010).
  2. (en) « The Metropolitan Opera International Radio Broadcast Center » (consulté le 2 octobre 2010).
  3. I've made my own career, but at heart I've remained a sportswoman. Every performance is like a race which I have to win or at least do my very best in.