Erika Burkart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erika Burkart
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
MuriVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions
Ida-Dehmel-Literaturpreis (en) ()
Prix Schiller ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Erika Burkart, née à Aarau le et morte à Muri le , est une poétesse suisse alémanique.

Elle a reçu en 2005 le Grand Prix Schiller, le prix littéraire le plus important de la Suisse. Burkart a été institutrice jusqu'en 1953. Elle a passé toute sa vie avec son mari, l'écrivain Ernst Halter, dans l'ancienne résidence estivale des abbés du monastère de Muri, à Aristau. Son fonds d'archives se trouve aux Archives littéraires suisses à Berne.

Erika Burkart a écrit de nombreux recueils de poèmes, cinq romans ainsi que deux livres de prose.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Recueils de poèmes[modifier | modifier le code]

  • Der dunkle Vogel, Tschudy Verlag, St. Gallen 1953
  • Sterngefährten, Tschudy Verlag, St. Gallen 1955
  • Bann und Flug, Tschudy Verlag, St. Gallen 1956
  • Geist der Fluren, Tschudy Verlag, St. Gallen 1958
  • Die gerettete Erde, Tschudy Verlag, St. Gallen 1960
  • Mit den Augen der Kore, Tschudy Verlag, St. Gallen 1962
  • Ich lebe, Artemis Verlag, Zürich 1964
  • Die weichenden Ufer, Artemis Verlag, Zürich 1967
  • Fernkristall. Ausgewählte Gedichte, Verlag an der Hartnau, Tobel (TG) 1972
  • Die Transparenz der Scherben, Benziger Verlag, Zürich 1973
  • Das Licht im Kahlschlag, Artemis Verlag, Zürich 1977
  • Augenzeuge. Ausgewählte Gedichte, Artemis Verlag, Zürich 1978
  • Die Freiheit der Nacht, Artemis Verlag, Zürich 1981
  • Sternbild des Kindes, Artemis Verlag, Zürich 1984
  • Schweigeminute, Artemis Verlag, Zürich 1988, traduction française par plusieurs poètes romands (Pierre Chappuis, Claude Darbellay, Philippe Jaccottet, John E. Jackson, Monique Laederach, Jean-Georges Lossier, Juan Martinez, Pierrette Micheloud, Anne Perrier, José-Flore Tappy, Marion Graf, Jean-Pierre Tschanz) : Minute de silence, Éditions de l'Aire, Lausanne 1991
  • Die Zärtlichkeit der Schatten, Ammann Verlag, Zürich 1991
  • Stille fernster Rückruf, Ammann Verlag, Zürich 1997
  • Langsamer Satz, Ammann Verlag, Zürich 2002, traduction française par Marion Graf : Mouvement lent, Éditions d'en bas, Lausanne 2005
  • Ortlose Nähe, Ammann Verlag, Zürich 2005
  • Geheimbrief, Ammann Verlag, Zürich 2009
  • Das späte Erkennen der Zeichen, Weissbooks.w Verlag, Frankfurt am Main 2010
  • Nachtschicht / Schattenzone, Weissbooks.w Verlag, Frankfurt am Main 2011, en collaboration avec Ernst Halter

Prose[modifier | modifier le code]

  • Moräne, roman, Walter Verlag, Olten 1970
  • Jemand entfernt sich, récit, Benziger Verlag, Zürich 1972
  • Rufweite, proses, Artemis Verlag, Zürich 1975
  • Der Weg zu den Schafen, roman, Artemis Verlag, Zürich 1979
  • Die Spiele der Erkenntnis, roman, Artemis Verlag, Zürich 1985
  • Das Schimmern der Flügel, mythes de jeunesse, Ammann Verlag, Zürich 1994
  • Grundwasserstrom, proses et journal, Ammann Verlag, Zürich 2000
  • Die Vikarin, récit et mythe, Ammann Verlag, Zürich 2006
  • Am Fenster, wo die Nacht einbricht, notes, éditées par Ernst Halter, Limmat Verlag, Zürich 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]