Erik Schinegger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Schinegger
20140321 Dancing Stars Erik Schinegger 4198.jpg

Erik Schinegger en 2014.

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Erika SchineggerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Erik Schinegger, né le à Agsdorf (Carinthie), est un skieur alpin autrichien intersexe, ayant construit son palmarès, notamment celui de championne du monde de descente en 1966, sous le prénom d'Erika. Lorsque son intersexualité est découverte, il choisit de vivre en tant qu'Erik. Trente ans après sa victoire de 1966 à Portillo, il est destitué de sa médaille d'or, réattribuée à Marielle Goitschel qui avait terminé deuxième de cette descente.

Biographie[modifier | modifier le code]

Erik Schinegger était considéré comme une femme en raison de son intersexuation. Sous le nom d’« Erika Schinegger », il est devenu championne du monde de descente en 1966 et a remporté une victoire en coupe du monde de ski en 1967 (géant de Saint-Gervais).

Un test médical pratiqué lors de l’hiver 1967 établit qu’Erik était intersexe : son sexe s’était développé à l’intérieur[1] et il n'avait donc pas été identifié pendant de longues années. Il décida alors de se faire opérer et de changer son prénom d'Erika en Erik. Il se maria et devint père d'une petite fille, Claire.

En 1988, Erik Schinegger, en collaboration avec Marco Schenz, écrivit un livre, L'Homme qui fut championne du monde : ma victoire sur moi-même, dans lequel il raconte sa vie. Ce livre eut un grand succès, surtout dans sa traduction française.

Erik Schinegger dirige une école de ski pour enfants dans sa commune natale, Agsdorf en Carinthie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Son histoire a été racontée en 2005 par Kurt Mayer dans le documentaire Erik(a) (musique d’Olga Neuwirth).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur résultat au classement général : 6e en 1967
    • 1 victoire : 1 géant

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

  • Meilleur résultat : 2e place dans la descente 1966 à Mürren