Erik Quistgaard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Quistgaard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ValbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Erik Quistgaard, né à Copenhague le 3 juin 1921, et mort en France à Valbonne le 11 février 2013[1], est un ingénieur danois, directeur général de l'Agence spatiale européenne (ASE) de 1980 à 1984[2].

À la tête de l'ASE, il accompagna plusieurs étapes majeures du projet Ariane - notamment sur les lanceurs Ariane 3 et Ariane 4 - ainsi que le premier lancement du Spacelab et le premier séjour dans l'espace d'un astronaute ASE, l'allemand Ulf Merbold[3].

Ingénieur diplômé de l'Université technique du Danemark, il fit sa carrière notamment chez Chrysler et Volvo. Avant sa nomination à l'ASE, il dirigea de 1972 à 1979 l'important chantier naval danois Odense Steel Shipyard[4]. Quistgaard était décoré de la Légion d'honneur, et de la NASA Distinguished Public Service Medal[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Dødsannonce », navne.dk, Berlingske,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Erik Quistgaard / Welcome to ESA / About Us / ESA », esa.int, (consulté le 9 juillet 2014).
  3. (en) « ESA pays tribute to Mr Erik Quistgaard / Press Releases / For Media / ESA », esa.int, (consulté le 9 juillet 2014).
  4. a et b (da) « Erik Quistgaard », Politiken.dk, (consulté le 9 juillet 2014).